JO de Paris 2024. Covid-19, dengue, grippe : quels scénarios en cas d'épidémie ?

Plus sur le thème :
durée de la vidéo : 00h02mn25s
Reportage : N. Cohen / I. Audin / L. Comiot ©France 3 PIDF

Des millions de visiteurs sont attendus cet été à Paris et potentiellement autant de virus, bactéries et autres parasites. A l'Institut Pasteur, une équipe est sur le pied de guerre pour les traquer le moment venu si nécessaire.

C'est à l'Institut Pasteur, dans le 15e arrondissement, que l'on retrouve les locaux de la CIBU, la cellule biologique d'intervention d'urgence. En vue des JO, Anne Le Fleche-Mateos, ingénieure de recherche du pôle d'identification bactérienne, vérifie une énième fois le bon fonctionnement d'une boîte à gants stérile : "Si la direction générale de la santé nous demande d'intervenir rapidement dans le village olympique, on va monter cette boîte à gants immédiatement et on va faire les premières analyses". 

Pour effectuer ces analyses, Anne suit ensuite un processus défini : "On va recevoir un échantillon biologique prélevé chez un patient et on va commencer l'extraction de l'ADN ou de l'ARN de cet échantillon". 

Ensuite, les chercheurs doivent lancer une opération de séquençage pour trouver l'identité du virus, des bactéries ou du parasite grâce à un outil bio-informatique. Le génome complet de l'échantillon apparaît alors sur l'écran du chercheur qui n'a plus qu'à identifier la source du mal. 

Parer à toute éventualité

Grippe H1N1, Covid-19, chikungunya, à l'Institut Pasteur, tous ces virus ont été scrutés et analysés depuis longtemps mais face aux millions de visiteurs attendus, la CIBU a vu ses effectifs augmenter. 

Laurent Dacheux est responsable de la cellule d'intervention et s'il ne se dit pas inquiet, il assure pourtant que l'équipe est prête et reste vigilante : "On s'est préparé depuis un an et demi pour ces Jeux olympiques pour faire face à n'importe quelle épidémie sachant qu'elles peuvent être des épidémies ou des pathogènes connus ou inconnus". 

Pour l'heure, les scientifiques imaginent un scénario possible autour d'un pic éventuel de la dengue, une grippe tropicale transmise à l'Homme par les moustiques. 

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité