JO de Paris 2024 : le nombre des spectateurs de la cérémonie d'ouverture revu largement à la baisse

Combien de spectateurs assisteront à la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Paris le 26 juillet sur les quais de Seine ? "A peu près 300.000", a indiqué ce mercredi le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, une jauge revue largement à la baisse. Valérie Pécresse, présidente d’Île-de-France Mobilités a salué ce mercredi matin cette baisse annoncée.

"L'idée, c'est qu'il y a 100.000 personnes dans les quais bas", avec des billets payants, et "plus de 220.000 personnes sur les quais hauts", avec des billets gratuits, "et puis après, il y a tous ceux qui habitent et qui vont pouvoir louer, faire des soirées le long de la Seine", a détaillé sur France 2 le ministre de l'Intérieur. Gérald Darmanin. Il avait annoncé en octobre 2022 au Sénat "600.000 spectateurs", dont 500.000 sur les quais hauts.

"Aujourd'hui, la cérémonie d'ouverture est comme elle était prévue", a pourtant affirmé Gérald Darmanin mercredi matin. Ce nombre "sous les 300.000 spectateurs" gratuits circulait déjà dans les milieux proches des négociations. Le préfet de police de Paris Laurent Nuñez avait évoqué "le printemps" pour confirmer ces évaluations, susceptible d'évoluer en fonction de l'état de la menace terroriste.

Valérie Pécresse, la présidente de la région Ile-de-France et également Présidente d’Île-de-France Mobilités s'est félicitée ce mercredi matin de la décision d'abaisser la jauge pour la cérémonie d'ouverture.

Une cérémonie inédite

Pour la première fois de l'histoire des Jeux olympiques, la cérémonie d'ouverture ne se déroulera pas dans un stade mais en extérieur, sur la Seine. Sur six kilomètres du fleuve, 115 bateaux vogueront, avec les délégations d'athlètes, du pont d'Austerliz à celui d'Iéna, en présence de chefs d'Etat et de gouvernement du monde entier. Les JO mobiliseront en moyenne 30.000 policiers et gendarmes par jour avec parfois un pic à 45.000, notamment pour cette cérémonie.