JO de Paris 2024 : "ne partez pas pendant les JO !", lance la maire de Paris aux Parisiens

Pendant les Jeux olympiques, "Paris va être magnifique, ne partez pas de Paris, ce serait une connerie !", a lancé dimanche la maire socialiste de Paris Anne Hidalgo en inaugurant l'Arena Porte de la Chapelle qui accueillera des épreuves olympiques cet été.

"On va vibrer ensemble. Paris va être magnifique ! Ne partez pas cet été, ne partez pas, ce serait une connerie, cela va être incroyable !", a-t-elle lancé depuis le parquet de cette nouvelle salle, propriété de la mairie de Paris, et qui compte 8.000 places en configuration basket. "C'est un peu le début du commencement de la magie des JO", s'est-elle enthousiasmée.

Elle aussi présente dimanche, la ministre des Sports et des JO, Amélie Oudéa-Castéra a de son côté vanté "l'élan que les JO peuvent donner à des transformations", en allusion au quartier de la Chapelle, un des plus déshérités de Paris. Pendant les JO, ce sont les épreuves de badminton et de gymnastique rythmique qui s'y dérouleront.

Encore des interrogations 

Entre le 26 juillet et le 11 août, les Jeux olympiques vont notamment engendrer de nombreuses restrictions de circulation dans la ville, où doutes et interrogations subsistent sur l'organisation de l'événement et les contraintes qu'il va susciter, moins de six mois avant le début des épreuves. Juste avant l'arrivée de la maire de Paris pour une visite du bâtiment, une manifestation de sans-papiers "Pas de papiers, pas de JO'" s'est déroulée brièvement sur le parvis de ce nouvel équipement baptisé "Adidas Arena" en vertu d'un contrat de naming.

"Quatre ans qu'on en rêve, quatre ans qu'on y travaille", s'est réjoui Nicolas Dupeux, directeur général de l'Arena, aussi exploitant de l'Accor Arena de Bercy et du Bataclan. Dimanche soir, le parquet de cette salle sera inauguré par son club résident, le Paris Basketball qui rencontrera Saint-Quentin. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité