JO de Paris : le bassin de rétention des eaux à Austerlitz inauguré

Plus sur le thème :

Ce bassin de rétention des eaux pluviales et usées, situé gare d'Austerlitz, doit permettre de limiter la pollution de la Seine en cas d'orages. Il a été inauguré ce jeudi, trois mois avant les épreuves des JO prévues dans le fleuve. Un hommage a été aussi été rendu à Amara Dioumassy, ouvrier mort pendant le chantier.

Le bassin doit accueillir jusqu'à 50 000 m3 d'eaux usées et pluviales en cas de fortes pluies, et d'éviter ainsi que ces eaux polluées ne terminent dans le fleuve, soit l'équivalent de 20 piscines olympiques, répète la mairie de Paris, qui a fait construire, pour un budget final d'environ 100 millions d'euros, ce cylindre de 50 m de diamètre pour 30 m de profondeur.

C'est un ouvrage majeur du Plan baignade, dans lequel les autorités ont investi environ 1,4 milliard d'euros pour permettre aux nageurs en eau libre et aux triathlètes de disputer leur épreuve olympique dans la Seine, puis au grand public de s'y baigner dès l'été 2025.

"Si on y est, c'est parce qu'il y avait les Jeux olympiques et paralympiques (JOP)", qui vont permettre de "réaliser notre rêve de gosse" de "pouvoir nager dans ce fleuve dans lequel on nageait il y a cent ans", a déclaré la maire de Paris Anne Hidalgo.

A lire aussi : JO de Paris 2024. "Une eau saine à 99,9 %, sans bactéries", une usine de dépollution des eaux de pluie pour améliorer la propreté de la Seine

Mis en service dans plusieurs semaines

Le bassin est un "levier pour nous permettre d'aborder avec sérénité les compétitions de cet été", a déclaré Tony Estanguet, le président du Comité d'organisation de ces JO qui se dérouleront du 26 juillet au 11 août.

Le suspense demeure néanmoins sur la bonne tenue de ces épreuves, après l'annulation en août 2023 de plusieurs répétitions en raison de seuils de qualité de l'eau dépassés, notamment après de fortes pluies.

L'épisode orageux de mercredi soir, qui a frappé l'Île-de-France, n'a pas permis de tester le bassin, qui sera mis en service "entre mi et fin mai" après de derniers tests, a indiqué Samuel Colin-Canivez, le responsable Grands travaux du réseau d'assainissement parisien.

Hommage à Amara Dioumassy

Mmes Hidalgo et Oudéa-Castéra ont rendu hommage à Amara Dioumassy, le chef d'équipe mort sur le chantier en juin 2023, percuté par un camion de chantier qui faisait marche arrière.

"Nous avons et nous continuerons d'accompagner la famille d'Amara", a affirmé Mme Hidalgo.

Samedi, une centaine de militants syndicaux et membres de sa famille lui avaient rendu hommage, déplorant le manque de reconnaissance et de soutien de la mairie de Paris, maître d'ouvrage du chantier.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité