L’aéroport d’Orly vend ses lettres pour lutter contre l'illettrisme

La Fondation du Groupe Aéroports de Paris s’associe avec une société de ventes aux enchères pour organiser ce lundi la vente des lettres qui ornaient l’entrée de l’aéroport d’Orly jusqu’en 2019. Cette initiative a pour objectif de lutter contre l’illettrisme.

Les lettres à l'entrée d'Orly supprimmées en 2019 cont ètre vendues aux enchères
Les lettres à l'entrée d'Orly supprimmées en 2019 cont ètre vendues aux enchères © PIERRE VERDY / AFP

La Fondation des Aéroports de Paris s’unit avec Artcurial, une société spécialisée dans la vente aux enchères d’œuvres d’art. Le groupe aéroportuaire organise ce lundi une vente aux enchères des lettres qui ornaient la façade sud et la façade ouest de l’aéroport Paris-Orly jusqu’en 2019. L’objectif de cette vente selon le communiqué relatif à l’opération est de "soutenir la lutte contre l’illettrisme". Ainsi, la vente est organisée au profit de la Fondation ADP qui "agit concrètement en faveur de la prévention et la lutte contre l’illettrisme"  précise le communiqué. 

Cet engagement se traduit pour la Fondation ADP par le soutien qu’elle apporte à deux associations de lutte et de prévention contre l’illettrisme. Ainsi, elle vient en aide à l’association « Lire pour en sortir » qui lutte contre l’illettrisme en prison. L’autre bénéficiaire de l’initiative solidaire de la Fondation ADP est l’association « Coup de Pouce » qui mène un travail de prévention de l’illettrisme chez les enfants. Les bénefices de cette vente seront d’ailleurs entièrement reversés à ces deux associations. "Le but pour nous est d'amplifier l'action de ces deux associations qui font un travail formidable contre l'illettrisme sur notre territoire" explique une responsable de la Fondation ADP à France 3 Paris IDF. 

 

Les lettres d’Orly, un symbole du patrimoine culturel des années 1960 

Les lettres proposées à la vente ont été retravaillées par des artistes afin de faire d’un "symbole de la modernité des années 60 , une œuvre". Ce lundi seront vendues les lettres qui, durant plus de 50 ans, ont orné les entrées sud et ouest de l’aéroport parisien. Neuf artistes ont été commissionnés pour redonner à ces lettres un aspect qui rappelle l’art des « sixties ». 

L’aéroport d’Orly, inauguré en 1961 par le Général de Gaulle, a été durant les années 1960 un symbole du patrimoine culturel et du renouveau de la capitale. L’aéroport sera même en 1965 le lieu le plus visité de la capitale devant la Tour Eiffel. Dans les années 1960, Orly devient l’aéroport européen moderne par excellence avec notamment des salles de cinéma, des commerces de luxe, des restaurants et des terrasses. 

Prix de départ 2 000 euros la lettre

Durant la rénovation de l’aéroport qui a mené à la jonction des zones Ouest et Sud, les lettres à l’entrée des deux zones ont été supprimées. Parmi les 16 lettres dessinées par le typographe suisse Adrian Frutiger, quatre seront conservées au Musée des Arts Décoratifs de Paris et trois se trouveront au cœur du Musée d’Orly. Pour cette vente, les artistes commissionnés ont recolorisés  certaines des lettres. 

D’autres ont été habillées d’éléments rappelant le street art contemporain. Parmi les artistes commissionnés se trouvent des plasticiens, des designers, des sculpteurs et des peintres. "Les lettres sont toutes formées par des matériaux très différents. Le O, par exemple, a été réalisé par un artiste verrier. Un artiste comme Claude Viallat a travaillé le U avec de la peinture et des formes à l'opposé de l'art abstrait figuratif." explique l'un des responsables de la vente aux enchères.  Ce sont donc 9 de ces lettres qui seront vendues aux enchères ce lundi 28 juin. Elles sont exposées en public ce dimanche 27 juin. Si  vous souhaitez repartir chez vous avec l'une de ces lettres historiques revisitées il vous faudra tout de même débourser une somme non négligeable puisque toutes les lettres sont mises à prix à partir de 2 000 euros.                             

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
art culture aéroports de paris