L'école de la transition écologique : apprendre un métier et réussir son insertion dans le milieu environnemental

replay

C'est une initiative à destination des jeunes fâchés avec les études. L'école de la transition écologique propose des formations pratiques et manuelles sur les métiers de l'environnement. Marine Weller est coordinatrice de cette école.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

L'école de la transition écologique a accompagné 110 personnes depuis son ouverture à Paris, 70% d'entre elles ont un emploi. Quelles sont les autres thématiques sur lesquelles vous intervenez ?

Marine Weller : On fait découvrir des étiers qui sont peu connus : les métiers manuels de la transition écologique. Ce sont des filières porteuses d'avenir, parmi elles, les métiers du bois mais également les métiers des énergies renouvelables ou encore de l'agriculture urbaine et des métiers du vélo.

Quelles sont vos méthodes pédagogiques ?

Marine Weller : Notre méthode s'articule autour de quatre piliers principaux : l'apprentissage par le faire et l'expérimentation, la rencontre de professionnels sur leurs lieux d'activité, un parcours sécurisé vers l'insertion professionnelle et des promotions à taille humaine. On accueille 10 jeunes par promotion, par formation. 

Combien d'écoles sont implantées en Île-de-France ?

Marine Weller : À part Paris, il y a aussi une école dans le Val-d'Oise vers Sarcelles et il y a une école en Seine-Saint-Denis, en incubation. Si on dézoome un peu, qu'on regarde à l''échelle nationale, le réseau dénombre déjà 20 écoles et, chaque année, on a une dizaine de projets qui rentrent dans une incubation.

Quels sont les prochains projets ?

Marine Weller : Une formation sur les énergies renouvelables et une qui démarre sur l'architecture urbaine. Il y a vraiment du travail dans ces secteurs. Vous pouvez nous contacter sur le site du réseau des écoles et vous aurez les coordonnées de chacune des structures qui proposent des formations gratuites sur votre territoire. 

Retrouvez #Kestuf dans le JT de France 3 Paris Île-de-France et en replay sur france.tv/idf