Le Palais Garnier, à la fois monument historique et l'une des deux scènes de l'Opéra de Paris, va restaurer sa façade principale jusqu'à la fin 2024, pour 7,2 millions d'euros.

La façade, qui donne sur l'avenue de l'Opéra, n'est plus visible depuis plusieurs semaines, en raison du montage des échafaudages et la préparation du chantier.

Elle "souffre de la pollution, de chocs thermiques importants et de l'usure des matériaux ayant entraîné des désordres structurels", précise l'Opéra, estimant les travaux nécessaires "pour garantir la pérennité du monument et la sécurité des personnes, pour les prochaines décennies".

Le palais restera ouvert tout au long des travaux qui débuteront en avril.

Protection contre les pigeons

Outre les travaux de nettoyage, dépollution et déplombage, les travaux portent, entre autres, sur la restauration des dorures, des éléments sculptés et des sculptures ainsi que des dorures des grilles du péristyle, des lettrages, bustes et chapiteaux. Un système de protection anti-pigeons sera également installé.

Construit par l'architecte Charles Garnier, le palais a été inauguré en 1875 et classé monument historique en 1923 ; de nombreux travaux de réfection et de mise en conformité y ont été menés depuis.

Le coût des travaux sera "financé par l'affichage publicitaire sur la bâche de la façade", précise l'Opéra, qui est subventionné à hauteur de 95,3 millions d'euros par an, selon des chiffres de 2019.

Source : AFP

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Paris Ile-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité