Le Pavillon des Sources ne sera finalement pas détruit mais intégré dans un nouveau bâtiment

Construit en 1915, l'édifice parisien accueillait un laboratoire de recherche autour radium créé par Marie Curie. L'institut éponyme voulait le détruire pour construire "le premier centre de chimie biologique sur le cancer en Europe".

Nouveau rebondissement pour ce site historique : le Pavillon des sources, situé dans le 5e arrondissement de Paris, ne sera pas détruit, selon un communiqué commun des ministères de la Culture, de la Recherche et de l'Institut Curie.

"Le Pavillon des Sources restera à son emplacement initial et sera intégré au sein d’un nouveau bâtiment dédié à la recherche baptisé 'Marie Curie - Claudius Regaud'", indique le document.

La démolition avait été arrêtée in extremis début janvier par la précédente ministre de la Culture, Rima Abdul Malak, demandant d'envisager "toute alternative possible". "Il sera déplacé de quelques mètres", "pierre par pierre" et "le centre de lutte contre le cancer pourra être développé et modernisé", avait assuré en janvier sa successeure, Rachida Dati.

Travaux de dépollution

Le site a été condamné en 2018 en raison de sa vétusté et "de la présence de plusieurs points de radioactivité dans le bâtiment". Des travaux de dépollution (exigés par l’Autorité de Sûreté Nucléaire) vont débuter dès la mi-avril, et ce pendant 3 mois. Ils coûteront 1,8 million d’euros.

"L’Institut Curie rappelle que le faible niveau de radioactivité résiduelle de ces points a été déterminé par les bilans radiologiques réalisés par l’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN), concluant à l’absence de risques sanitaires", poursuit le communiqué.

Selon le Gouvernement et l'Institut Curie, le Pavillon des Sources accueillera un musée qui rendra hommage aux deux fondateurs de l’Institut Curie : Marie Curie et Claudius Regaud et présentera les découvertes en matière de lutte contre le cancer.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité