Messi "pas heureux " à Paris : les réactions, entre agacement et amertume, des supporters du PSG

En annonçant son départ pour l'inter Miami aux Etats Unis, Lionel Messi a déclaré qu'il n'avait pas été heureux à Paris pendant ses deux saisons au PSG. Une déclaration largement commentée par la presse spécialisée et sur les réseaux sociaux.

Lionel Messi n'était "pas heureux" à Paris, où il a joué deux saisons sans briller sous le maillot du PSG, a-t-il confessé mercredi en annonçant à des médias espagnols qu'il partait aux Etats-Unis pour porter le maillot de l'Inter Miami.

"C'était deux années où je n'étais pas heureux, je n'aimais pas ça. Et cela affectait ma vie de famille, je ratais beaucoup de la vie de mes enfants à l'école. À Barcelone, j'allais les chercher, ici je l'ai beaucoup moins fait, je partageais moins d'activités avec eux, a-t-il dit, expliquant qu'il entendait désormais privilégier sa vie de famille. Une déclaration largement commentée sur les réseaux sociaux. À l’instar de nombreux tweets qui rappellent le salaire mensuel du joueur argentin.

Ou encore 

Réaction cinglante également du journaliste spécialisé sur France Bleu Paris, Romain Beddouk : "Messi n'a jamais eu de considération pleine pour le PSG qui n'était que l'entité présente sur le virement qu'il recevait à la fin de chaque mois. Mais le PSG lui a permis en l'enrôlant à prix d'or quand personne ne pouvait le payer ", assène le journaliste.

Sur Maxifoot, l'un des principaux sites sportifs sur Internet, les déclarations Lionel Messi n'en finissent pas de susciter des commentaires : " Messi n’a pas été heureux ces deux dernières années ? Il n’a pas rendu heureux les supporters du PSG et les passionnés du foot non plus ", déclare sur ce supporter qui ajoute: "le PSG a, de son côté, failli dans son recrutement et dans sa capacité à réunir les conditions sportives pour tirer la quintessence de son joyau argentin."

En Argentine, les journalistes spécialisés disent comprendre ce choix de porter le maillot de l'Inter Miami et soulignent, comme Daniel Guiñazu, spécialiste du football au quotidien Pagina 12, la décision parfaitement "raisonnable de quelqu'un qui veut vivre les dernières années de sa carrière, sans la pression que représente le football européen, où depuis 18 ans, il a de toute façon gagné tout ce qui pouvait se gagner".
Et puis il y a l'aspect économique et contractuel, dont on ne connaît pas encore les contours, souligne le journaliste, évoquant des informations sur une possible prise de participation de Messi dans le club floridien. Sans oublier le "choix de vie, plutôt que vers une Arabie saoudite qui lui offrait 600 millions mais une culture qui n'était pas la sienne".

Avec AFP