Cet article date de plus de 4 ans

Mesures anti-pollution dans Paris : les propriétaires de voitures anciennes en colère

A moins d'une semaine de l'entrée en vigueur des mesures anti-pollution dans Paris, les propriétaires de voitures anciennes ont manifesté dans la capitale dimanche. A partir du 1er juillet, les voitures mises en circulation avant 1997 seront bannies de la capitale.

Que vont devenir les voitures anciennes dans Paris à partir du 1er juillet ? Leurs propriétaires ont manifesté le dimanche 26 juin.
Que vont devenir les voitures anciennes dans Paris à partir du 1er juillet ? Leurs propriétaires ont manifesté le dimanche 26 juin. © France 3 Paris IDF/O. Chapelet
Des Citroën DS ou de vieilles Chevrolet, place Vauban, au pied des Invalides. Une ambiance de foire aux voitures de collection régnait dimanche dans le 7ème arrondissement de Paris. Les propriétaires de voitures anciennes ont organisé une manifestation pour protester contre le sort réservé à leurs véhicules, dans la capitale, au 1er juillet. Selon eux, la nouvelle réglementation porterait atteinte à leur liberté de circuler à bord de leur voiture.

A compter du 1er juillet prochain, les véhicules mis en circulation avant 1997 ne pourront plus circuler en semaine dans Paris, exception faite des voies sur berges et du boulevard périphérique. Une prohibition levée le weekend, mais également, en semaine de 20 heures à 8 heures.

Les véhicules de collection, de plus de 30 ans, bénéficiant d'une immatriculation "collection" sur leur carte grise, ne pourront pas s'affranchir de cette règle. D'où la colère des manifestants sur place.

VOIR l'interview : Stéphane Colonna (président de la fédération française des automobilistes citoyens)
durée de la vidéo: 00 min 21
Les propriétaires de voitures anciennes manifestent à Paris

900.000 Franciliens seraient concernés

Ces propriétaires, regroupés au sein de plusieurs associations, n'écartent pas la possibilité d'attaquer en justice la nouvelle réglementation, qui entrera en vigueur le 1er juillet.

Selon les associations, 900.000 Franciliens seraient affectés par l'interdiction de circuler dans la capitale à bord de voitures anciennes. En cas d'infraction, les automobilistes risqueront une amende de 35 euros la première année. 

VOIR les images de la manifestation (O. Chapelet)
Que vont devenir les voitures anciennes dans Paris à partir du 1er juillet ? Leurs propriétaires ont manifesté le dimanche 26 juin.
Que vont devenir les voitures anciennes dans Paris à partir du 1er juillet ? Leurs propriétaires ont manifesté le dimanche 26 juin. © France 3 Paris IDF/O. Chapelet
Que vont devenir les voitures anciennes dans Paris à partir du 1er juillet ? Leurs propriétaires ont manifesté le dimanche 26 juin.
Que vont devenir les voitures anciennes dans Paris à partir du 1er juillet ? Leurs propriétaires ont manifesté le dimanche 26 juin. © France 3 Paris IDF/O. Chapelet
Que vont devenir les voitures anciennes dans Paris à partir du 1er juillet ? Leurs propriétaires ont manifesté le dimanche 26 juin.
Que vont devenir les voitures anciennes dans Paris à partir du 1er juillet ? Leurs propriétaires ont manifesté le dimanche 26 juin. © France 3 Paris IDF/O. Chapelet
Que vont devenir les voitures anciennes dans Paris à partir du 1er juillet ? Leurs propriétaires ont manifesté le dimanche 26 juin.
Que vont devenir les voitures anciennes dans Paris à partir du 1er juillet ? Leurs propriétaires ont manifesté le dimanche 26 juin. © France 3 Paris IDF/O. Chapelet
Que vont devenir les voitures anciennes dans Paris à partir du 1er juillet ? Leurs propriétaires ont manifesté le dimanche 26 juin.
Que vont devenir les voitures anciennes dans Paris à partir du 1er juillet ? Leurs propriétaires ont manifesté le dimanche 26 juin. © France 3 Paris IDF/O. Chapelet




Les véhicules concernés par l'interdiction au 1er juillet
Trois catégories de véhicules ne pourront plus circuler en semaine dans Paris :
  • les véhicules particuliers mis en circulation avant le 1er janvier 1997
  • les véhicules utilitaires légers mis en circulation avant le 1er octobre 1997
  • les deux roues motorisés mis en circulation avant le 1er juin 1999.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement société manifestation économie social