Municipales 2020 – Candidate à un deuxième mandat, les propositions d'Anne Hidalgo pour Paris

Anne Hidalgo lors de la présentation des voeux le 10 janvier 2020 à Paris. / © BERTRAND GUAY / AFP
Anne Hidalgo lors de la présentation des voeux le 10 janvier 2020 à Paris. / © BERTRAND GUAY / AFP

Augmentation de la place du vélo et des piétons dans la ville, hausse de la part des logements sociaux ou poursuite de la transformation urbaine : Anne Hidalgo a déjà dévoilé une grande partie de ses propositions alors qu'elle vient d'officialiser sa candidature à la mairie de Paris.

Par MT/AFP

Aussitôt candidate et déjà de multiples propositions dévoilées. La maire de Paris, qui espère obtenir un deuxième mandat, a d'ores et déjà présenté une partie de son programme lors d'un entretien au Parisien. Elle promet de présenter un budget "dans lequel il n'y aura pas d'augmentation d'impôts".
 

Transports

- Faire de Paris une ville "100% vélo" avec l'aménagement de nouvelles pistes dans tous les quartiers, en gagnant sur les places de stationnement, et la création de liaisons nouvelles entre la capitale et les villes du Grand Paris.

- Piétonniser le centre de Paris en limitant la circulation dans les quatre premiers arrondissements aux riverains, navettes électriques, taxis, véhicules d'urgence et de livraison.

- Offrir la gratuité des transports en commun pour les moins de 18 ans à Paris.
 

Logement

- Mieux loger les Parisiens, en portant à 25% la part du logement social et intermédiaire d'ici 2025 (contre 22,6% en 2020), en maintenant l'encadrement des loyers dans le privé et en favorisant la construction de logements neufs et la transformation de bureaux.

- Accélérer la rénovation thermique des logements des parcs public et privé et inciter les propriétaires à végétaliser leur cour.

- Organiser avant l'été 2020 un référendum pour définir les bonnes conditions d'usages de la plateforme de location entre particuliers AirBnb, accusée de priver les Parisiens de logements.
 

Environnement et transformation urbaine

- Rendre la ville plus verte avec, entre autres, la création de forêts urbaines sur les parvis de l'Hôtel de Ville, de la gare de Lyon et derrière l'Opéra Garnier et par la création de deux grands parcs dans le XIIe (quartier Bercy-Charenton) et XVe (en remplacement de l'héliport).

- Rendre l'alimentation des Parisiens plus saine avec des cantines 100% bio, l'aménagement de deux grands potagers dans les bois de Vincennes et de Boulogne, ou la création d'une coopérative pour s'approvisionner auprès des agriculteurs du Grand Paris.

- Transformer les portes de Paris en places, en commençant par la porte de la Chapelle avec "une entrée dans Paris digne de la place des Invalides".
 

Propreté et incivilités

- Le budget propreté de la ville sera doublé passant de 500 millions à 1 milliard par an.

- Augmenter les effectifs chargés de lutter notamment contre les incivilités et les discriminations. Ils passeront de 3.400 à 5.000 agents et bénéficieront d'une école de formation pour préparer leur mission, en attendant d'obtention, réclamée par la ville, du statut et de la compétence d'une police municipale.

D'autres mesures sont prévues comme la création d'un lieu d'accueil dans chaque arrondissement, ouvert jour et nuit, pour les femmes et les enfants qui dorment dans la rue ou une hausse significative du budget participatif qui passerait de 5% à 25% la part de l'investissement.
 

Sur le même sujet

Les + Lus