Municipales à Paris : l’écologiste David Belliard promet d’empêcher la construction de nouveaux hôtels

David Belliard (EELV), pour qui « le tourisme ne doit plus rimer avec pollution », veut interdire la construction de nouveaux hôtels dans la capitale (illustration). / © LIONEL BONAVENTURE / AFP
David Belliard (EELV), pour qui « le tourisme ne doit plus rimer avec pollution », veut interdire la construction de nouveaux hôtels dans la capitale (illustration). / © LIONEL BONAVENTURE / AFP

David Belliard, candidat EELV à la mairie de Paris, a annoncé vouloir empêcher la construction de futurs établissements hôteliers dans la capitale, mais aussi interdire les cars des tours opérateurs. L’écologiste souhaite s’opposer au tourisme « de masse ».

Par France 3 Paris IDF / AFP.

S’il est élu, David Belliard annonce vouloir « repenser le tourisme » dans Paris. Le candidat EELV à la mairie, opposé à un tourisme « de masse » trop peu « respectueux » de la capitale, souhaite proposer un nouveau modèle, plus sensible aux problématiques environnementales.

Dans un dossier de presse détaillant ses propositions, l’élu parisien critique les politiques menées jusqu’ici, y compris par sa propre majorité sous le mandat d’Anne Hidalgo (PS) : « Rien n'a été trop beau pour favoriser le tourisme international: organisation de grands événements internationaux (Jeux Olympiques, Grand Prix de Formule E, Fashion Week, etc), création de Zones Touristiques internationales (ZTI) qui permettent l'ouverture des commerces le dimanche. Ces décisions relèvent d'une seule logique, qu'il est temps d'inverser. »
« Le tourisme ne doit plus rimer avec pollution », juge ainsi le candidat. Pour ce qui est de ses propositions, l’écologiste désire « interdire la construction de nouveaux hôtels », afin de « rentabiliser d'abord l'offre hôtelière existante ». L’élu affirme en effet que « 17 233 chambres d'hôtel sont vides à Paris chaque soir ». Pour attirer les touristes, le candidat EELV préfère par ailleurs « soutenir les trains de nuit » plutôt que l’avion.

Interdire les cars de tourisme et lutter contre le poids d’AirBnB sur le marché locatif

Afin de « faire revenir sur le marché locatif de longue durée 15 000 appartements sur les 65 000 aujourd'hui en AirBnB », David Belliard veut aussi réclamer à l'Etat « l'interdiction de la location de meublés touristiques professionnels » et « la réduction à 45 du nombre de jours de location autorisés pour les résidences principales », contre 120 aujourd'hui.
L’élu parisien souhaite également interdire « les cars de tourisme des tours opérateurs » dans la capitale, développer l'offre d'hébergement en auberge de jeunesse, et offrir à chaque visiteur venu en train un pass Vélib'découverte. Il propose également de lancer « une redevance sur les différents points d'arrêts des bus panoramiques » et mettre en place « un service municipal de transports et de mobilité touristique à moindre émission ».
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Procès des agresseurs des policiers à Viry Chatillon

Les + Lus