Paris – Municipales 2020 : David Belliard et Julien Bayou, les deux favoris pour représenter EELV

David Belliard (avec le micro) et Julien Bayou (à gauche), tous les deux réunis pour la campagne européenne d’EELV le 22 mai. Pour la primaire parisienne, 700 militants vont devoir voter pour désigner le candidat. / © IP3 PRESS/MAXPPP
David Belliard (avec le micro) et Julien Bayou (à gauche), tous les deux réunis pour la campagne européenne d’EELV le 22 mai. Pour la primaire parisienne, 700 militants vont devoir voter pour désigner le candidat. / © IP3 PRESS/MAXPPP

Après avoir réalisé une belle percée aux élections européennes, EELV se tourne désormais vers les élections municipales. A Paris, alors qu’une primaire doit désigner le candidat du parti samedi, David Belliard et Julien Bayou font figure de favoris.

Par FC/PDB/France 3 Paris IDF

Après de bons scores à Paris lors des dernières européennes, Europe Écologie Les Verts va-t-il réussir à prendre la place d’Anne Hidalgo en 2020 ? Le parti organise ce samedi 1er juin une primaire interne pour désigner son candidat en vue des municipales, et invite ainsi ses militants à voter dès 14 heures dans le 12e arrondissement, au 95, boulevard de Reuilly.

Parmi les six prétendants, deux favoris se dégagent. D’un côté, Julien Bayou, figure nationale bien connue du grand public, tente sa chance en binôme avec Antoinette Guhl (adjointe à la Ville de Paris, en charge de l'économie sociale et solidaire).

Le porte-parole national Julien Bayou, en tandem avec Antoinette Guhl

« Il y a eu un avant et un après la démission de Nicolas Hulot, qui a montré qu’on ne pouvait tout simplement pas attendre, explique le porte-parole national d’EELV. Il y a l’échelon européen, il y a l’échelon national, mais au niveau local, et à Paris en particulier, on peut vraiment activer les leviers pour enrailler le dérèglement climatique et aussi mettre en œuvre la justice sociale. »

« Je pense par exemple à la rénovation thermique, poursuit le candidat. On a besoin que les écologistes montent en compétence et soient ambitieux pour activer ces leviers. »

David Belliard, chef du groupe EELV au Conseil de Paris

De l’autre côté, le conseiller municipal David Belliard joue lui aussi sa carte. Le journaliste gère le groupe écologiste à la mairie de Paris depuis cinq ans. C'est son seul mandat pour l’instant, et il n'en fera d’après lui qu'un de plus.

« Nous voulons devenir leader d’une prochaine majorité, écologiste et de gauche, avance l’actuel chef du groupe EELV au Conseil de Paris. J’ai une conviction : il n’y a pas d’écologie réelle sans écologistes au pouvoir. »

« Ce qui m’intéresse là, c’est de transformer la ville dans laquelle je vis, de l’adapter aux questions climatiques, de réduire les inégalités, de poser la question de la métropole, du devenir du périphérique », complète l’élu.

Une confrontation sans division idéologique profonde

Sur le fond, aucun marqueur profond ne départage véritablement les deux candidats. C'est donc la question de l'incarnation de la candidature écologiste qui se pose. Et si Julien Bayou n'a pas d'expérience au sein de l'institution parisienne, son binôme Antoinette Guhl pourrait représenter un ancrage local.

Pas de guerre visiblement chez EELV, tout au plus une confrontation à fleurets mouchetés : après la primaire, viendra forcément le temps du rassemblement. Samedi, l’annonce du vainqueur est prévue pour 16h30 – ou 19h, en cas de second tour.

Sur le même sujet

Les + Lus