• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Ouvriers non payés du métro: Vinci propose des embauches temporaires

Ouvriers non payés du métro: Vinci propose des embauches temporaires
Le groupe Vinci a annoncé jeudi avoir proposé des embauches temporaires aux salariés de l'entreprise FH services, sous-traitant de sa filiale Sogea TPI, qui travaillent sans salaire depuis plusieurs mois sur un chantier du métro parisien pour le compte de la RATP.

Le groupe Vinci a annoncé jeudi avoir proposé des embauches temporaires aux salariés de l'entreprise FH services, sous-traitant de sa filiale Sogea TPI, qui travaillent sans salaire depuis plusieurs mois sur un chantier du métro parisien pour le compte de la RATP.

Par France 3 Ile de France/EB

Une trentaine d'ouvriers d'un chantier du métro parisien ont décidé de se mettre en grève, ils ne sont pas payés depuis des mois.

Depuis lundi, 32 ouvriers, presque tous d'origine turque, travaillant sur le chantier du métro parisien pour un sous-traitant de la Sogea TPI ont cessé le travail . Avec le soutien du syndicat CGT-construction, ils veulent obtenir le paiement de 2 à 8 mois d'arriérés de salaire et leur embauche par Vinci.

Face à la pression, Vinci  propose des embauches temporaires

Mercredi face à la pression, le géant du BTP a jugé que ces ouvriers en grève sur un chantier de rénovation du métro parisien, à la station Châtelet-Les Halles, étaient dans une "situation inacceptable", annonçant mener une "enquête interne". Le groupe affirmait que ces personnes se trouvaient "en situation régulière en France" mais qu'il "y aurait des retards dans le paiement de leurs salaires", et disait souhaiter trouver une "solution durable".

CDI de chantier ou contrat d'intérim

Jeudi après-midi les différentes parties se sont réunies au siège de Vinci pour une réunion de crise. Le groupe de BTP a expliqué, dans un communiqué, proposer aux salariés concernés "un emploi soit sous la forme d'un contrat à durée indéterminé de chantier, ou pour ceux qui le souhaiteraient, sous la forme d'un contrat d'intérim".

Le contrat à durée indéterminé de chantier n'a pas de limite légale de fin de contrat, mais s'arrête une fois le chantier terminé.

La filiale du groupe a par ailleurs "procédé à un paiement anticipé sur situation de travaux à la société FH Services [afin de permettre le] règlement des salaires dus à fin décembre", a précisé le groupe.

Sur le même sujet

Paris : les soignants de la maternité de l'hôpital Lariboisière appellent “à l'aide”

Les + Lus