• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Paris : 200 fêtards s’invitent dans un appartement sous-loué, plus de 20 000 euros de dégâts

L’appartement sous-loué sur Airbnb, large de 80 m2, a accueilli plusieurs centaines de jeunes (illustration). / © PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPPP
L’appartement sous-loué sur Airbnb, large de 80 m2, a accueilli plusieurs centaines de jeunes (illustration). / © PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPPP

Plus de 200 jeunes se sont réunis dans la nuit du 29 au 30 juin dans un appartement du Marais sous-loué sur internet à l’occasion d’une fête post-bac. Les dégâts engendrés par la fête s’élèvent à 20 000 euros.

Par France 3 Paris IDF

La fête a semble-t-il mal tourné. Dans la nuit du 29 au 30 juin, entre 200 et 300 jeunes se sont rassemblés lors d’une fête organisée dans un appartement du Marais à Paris, sous-loué via une plateforme de location d'appartements à l’insu de son propriétaire.

La soirée, lancée à l’occasion de la fin des épreuves du bac, avait été largement relayée sur les réseaux sociaux comme le raconte Le Parisien. « 5 euros pour les filles, 10 euros pour les garçons », « boissons à volonté »… L’événement a visiblement été victime de son succès.

20 000 euros de dégâts

Et le duplex de 80 m2 avec terrasse, situé au 80, rue de Turenne, en a fait les frais. Le constat d’huissier établi le surlendemain des faits fait état de plus de 20 000 euros de dégâts.

Le propriétaire, qui explique n’avoir jamais rien su de la fête, a en effet porté plainte pour dégradations. D’après lui, le locataire, qui aurait arrêté de payer son loyer il y a six mois, ne l’aurait pas prévenu de la sous-location.

Lors de la soirée, la police est par ailleurs intervenue trois fois après avoir reçu des appels de voisins mécontents. Du côté des organisateurs de l’événement, l’un d’entre eux a été verbalisé pour tapage nocturne. Il sera bientôt convoqué par la police.

Sur le même sujet

L'air autour de la cathédrale Notre-Dame de Paris est-il plombé?

Les + Lus