Paris - L'Arche de la fraternité inaugurée malgré le report du défilé du Nouvel An chinois dans le XIIIe

L'Arche de la fraternité franco-asiatique a été inaugurée ce samedi 1er février dans le XIIIe arrondissement. Le traditionnel défilé du Nouvel An chinois prévu le lendemain a lui été reporté à cause de la situation "compliquée" provoquée par le coronavirus, selon le maire de l'arrondissement.
L'Arche de la fraternité franco-asiatique, œuvre de l'artiste Georges Rousse, a été inaugurée ce samedi 1er février dans le XIIIe arrondissement.
L'Arche de la fraternité franco-asiatique, œuvre de l'artiste Georges Rousse, a été inaugurée ce samedi 1er février dans le XIIIe arrondissement. © Emmanuèle Bailly - France 3 Paris Ile-de-France
Pas de défilé prévu pour l'instant pour fêter le Nouvel An chinois dans le XIIIe arrondissement de Paris. Mais la porte symbolisant la fraternité franco-asiatique est, elle, bien là.

Elle a été inaugurée par Jérôme Coumet, maire de l'arrondissement, ce samedi 1er février. Cet Arche de la fraternité a été conçue par Georges Rousse, un artiste parisien qui travaille la photographie et l'anamorphose (comme cette sculpture située à l'angle de la rue des Frères d'Astier de La Vigerie et de la rue de Choisy).  

Budget participatif

Ce projet avait été soumis au budget participatif de 2015 et financé à hauteur de 300.000 euros. L'œuvre est "en hommage et en remerciement à la France et à Paris qui ont accueilli de nombreux réfugiés du Sud-est asiatique dans les années 1970".

La mairie explique qu'il représente "le signe 'Mén'" et signifie "la porte en chinois".
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
art culture sculpture international