Paris - L'Arche de la fraternité inaugurée malgré le report du défilé du Nouvel An chinois dans le XIIIe

L'Arche de la fraternité franco-asiatique, œuvre de l'artiste Georges Rousse, a été inaugurée ce samedi 1er février dans le XIIIe arrondissement. / © Emmanuèle Bailly - France 3 Paris Ile-de-France
L'Arche de la fraternité franco-asiatique, œuvre de l'artiste Georges Rousse, a été inaugurée ce samedi 1er février dans le XIIIe arrondissement. / © Emmanuèle Bailly - France 3 Paris Ile-de-France

L'Arche de la fraternité franco-asiatique a été inaugurée ce samedi 1er février dans le XIIIe arrondissement. Le traditionnel défilé du Nouvel An chinois prévu le lendemain a lui été reporté à cause de la situation "compliquée" provoquée par le coronavirus, selon le maire de l'arrondissement.

Par MT

Pas de défilé prévu pour l'instant pour fêter le Nouvel An chinois dans le XIIIe arrondissement de Paris. Mais la porte symbolisant la fraternité franco-asiatique est, elle, bien là.

Elle a été inaugurée par Jérôme Coumet, maire de l'arrondissement, ce samedi 1er février. Cet Arche de la fraternité a été conçue par Georges Rousse, un artiste parisien qui travaille la photographie et l'anamorphose (comme cette sculpture située à l'angle de la rue des Frères d'Astier de La Vigerie et de la rue de Choisy).
 

Budget participatif

Ce projet avait été soumis au budget participatif de 2015 et financé à hauteur de 300.000 euros. L'œuvre est "en hommage et en remerciement à la France et à Paris qui ont accueilli de nombreux réfugiés du Sud-est asiatique dans les années 1970".

La mairie explique qu'il représente "le signe 'Mén'" et signifie "la porte en chinois".
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus