Paris : deux hommes qui s'embrassaient agressés par un chauffeur de VTC

L'association Stop Homophobie déplore une hausse des agressions homophobes. / © IP3 PRESS/MAXPPP
L'association Stop Homophobie déplore une hausse des agressions homophobes. / © IP3 PRESS/MAXPPP

Deux hommes ont été agressés par un chauffeur de VTC, lundi, dans le 12ème arrondissement de Paris. Une nouvelle agression à caractère homophobe en quelques semaines.

Par France 3 Paris IDF/ET

Deux hommes ont été agressés par un chauffeur de VTC, lundi, dans le 12ème arrondissement de Paris. Une nouvelle agression à caractère homophobe qui a suscité des réactions de condamnation.

Les faits se sont déroulés vers une heure du matin, sur le boulevard Diderot, dans l'est de la capitale, rapportent nos confrères de France Bleu Paris. Alors que les deux hommes s'embrassaient, le chauffeur aurait stoppé le véhicule, arguant qu'il ne transportait pas des gens "comme ça".
 

Coup de poing et coups de pieds

Une fois les deux passagers descendus de la voiture, le chauffeur aurait asséné un coup de poing et des coups de pieds aux deux hommes.  

Sur Twitter, l'association SOS Homophobie a condamné "cette nouvelle agression homophobe contre un couple d'hommes". L'association dit apporter "son soutien plein et entier aux victimes".
Plusieurs agressions à caractère homophobe ont en effet eu lieu ces dernières semaines à Paris. Le 18 septembre, deux jeunes hommes avaient ainsi reçu des coups et des insultes, à la sortie d'un théâtre, dans le 20ème arrondissement de Paris. Arnaud Gagnou avait accepté de témoigner de cette agression sur France 3 Paris Île-de-France.
Deux hommes, qui s'embrassaient, avaient également été violemment agressés, le 6 octobre dernier, rue du Maroc, dans le 19ème arrondissement. La maire de Paris Anne Hidalgo avait alors parlé d'une "recrudescence des actes homophobes à Paris et en France", appelant à un "sursaut".
Un couple de femmes a également été la cible d'une agression, place de la République, à Paris, le 8 octobre. Un homme s'en était pris à elles, proférant des insultes homophobes, et frappant l'une des deux jeunes femmes au visage.


Une manifestation contre l'homophobie dimanche

Une recrudescence des actes homophobes, c'est le constat fait aussi par Emmanuel Grégoire, premier adjoint à la maire de Paris, dans une interview accordée au média LGBT Komitid : "On constate une résurgence d’incivilités, d’agressions parfois graves à l’endroit de personnes LGBT."

Dimanche, une manifestation contre l'homophobie est organisée à Paris, place de la République, à 17 heures.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les utilisateurs de trottinettes Lime vont devoir payer lors d'une mise en fourrière

Les + Lus