• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Paris : des inscriptions antisémites sur la porte d'un immeuble et du mobilier urbain

Une inscription antisémite qui n'avait pas encore été effacée dans le XIVème arrondissement de Paris le 21 février 2019. / © A.JOUDI / France 3 Paris IDF
Une inscription antisémite qui n'avait pas encore été effacée dans le XIVème arrondissement de Paris le 21 février 2019. / © A.JOUDI / France 3 Paris IDF

Des insultes antisémites et une croix gammée inscrites sur la porte d'un immeuble, des vitrines de magasins et un abribus ont été découvertes dans le XIVème arrondissement de la capitale.

Par France 3 Paris IDF / VP avec AFP

Le signalement a été fait par le politique Laurent Bouvet, membre du Printemps Républicain.
 

Ces inscriptions antisémites ont été découvertes sur la porte d'un immeuble située rue d'Alésia dans le XIVème arrondissement. Dans la matinée, un journaliste de l'AFP a également vu l'employé d'un magasin voisin effacer des inscriptions. A une cinquantaine de mètres de là, sur la façade de sanisettes était écrit, également au marqueur, "Sale juif mort", tandis qu'à proximité, sur le banc d'un abribus était inscrit "Sale juif" avec une croix gammée tracée à l'envers.

Des inscriptions qui selon les commerçants voisins ne se trouvaient là pas mercredi soir, elles ont été effacées dans la matinée.  Elles ont été faites au lendemain du discours d'Emmanuel Macron lors du dîner du Conseil Représentatif des Institutions Juives de France (CRIF) dans lequel il annonçait des mesures pour lutter contre la "haine" des antijuifs.
 
 

Mardi soir c'est un grand rassemblement qui avait eu lieu place de la République pour dénoncer l'antisémitisme. Ces nouvelles inscriptions font partie de la longue liste des actes antisémites relevés ces dernières semaines un peu partout en France. A Paris déjà ce sont les portraits de Simone Veil, dessinés par C215, qui avaient été vandalisés, recouverts de croix gammées. C'est aussi le philisophe Alain Finkielkraut qui avait été injurié lors d'une manifestation des gilets jaunes. 
 








 

Sur le même sujet

5.000 petits Franciliens invités par le Secours populaire à profiter de la plage de Deauville

Les + Lus