Paris – Le Jardin des Plantes propose ses statues à l’adoption pour financer leur restauration

24 statues du Jardin des Plantes devraient être restaurées grâce à cet appel aux dons. / © MNHN / Inès Iatzoura
24 statues du Jardin des Plantes devraient être restaurées grâce à cet appel aux dons. / © MNHN / Inès Iatzoura

Le Muséum national d’histoire naturel et la Fondation du patrimoine lancent un appel aux dons pour restaurer 24 des statues du Jardin des Plantes. Une restauration estimée à 230.000 euros.

Par France 3 Paris - IDF

Nymphes, chasseur de crocodiles, marabout, ours brun… Au milieu des serres et de la végétation du Jardin des Plantes de Paris (Vème arrondissement), trônent une trentaine de statues pour la plupart inconnues des badauds. Datant du XIXème et XXème siècle, ces statues de marbre, de bronze ou de pierre célèbrent toutes le monde animal et les grands noms du monde de la science.

Le Muséum national d’histoire naturel lance un appel aux dons sur le site de la Fondation du patrimoine pour assurer la rénovation et l’entretien de 24 de ces statues. Le coût de la rénovation est estimé à 230.000 euros selon Le Parisien.

Les dons permettront de restaurer la statuaire et d'installer des cartels pour informer le public

Si les œuvres ont déjà connu de ponctuelles restaurations par le passé, les conditions environnementales et la fréquentation des lieux les abîment. «Ces désordres évolutifs nuisent parfois grandement à la lisibilité des sculptures. Ils conduisent également à une lente mais sûre disparition des surfaces originales», précise le Muséum.

Algues, lichens, mousse, fissures et graffitis comptent parmi les principaux responsables de la dégradation de l’état de la statuaire. Les œuvres de bronze connaissent quant à elles une oxydation du métal liée à leur exposition à l’air et à une disparition progressive de leur patine.
Le Cheval, 1994. / © MNHN / Inès Iatzoura
Le Cheval, 1994. / © MNHN / Inès Iatzoura
Outre la restauration, la collecte de dons permettra également d’installer des cartels sous les statues afin de permettre au public de découvrir le nom de l’œuvre et de l’artiste.

Pour l’heure, un peu plus de 2000 euros ont été collectés.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus