Paris : de nouveaux campements de migrants au nord-est de la ville

De nouveaux campements de migrants se constituent à Paris, malgré l'existence d'un centre d'accueil Porte de La Chapelle. Cinq nouveaux centres doivent ouvrir dans la capitale et en région parisienne. Rencontre avec ces migrants confrontés aux difficiles conditions climatiques...

Des campements de migrants dans Paris.
Des campements de migrants dans Paris. © France 3 Paris IDF
Le froid et l'hiver ne les ont pas chassés de leur camp de fortune. Ici, le long du canal Saint-Denis, ou là, quai de Jemmapes, les migrants vivent tant bien que mal à Paris. Depuis un mois et demi d'hiver, leur vie est un combat."Je vis dehors. Sous un garage. Il fait très froid", explique Shar, un Afghan. "Nous n'avons pas de douche, pas de sanitaires, pas de vêtements chauds. C'est une situation difficile."
Seul réconfort, les distributions quotidiennes de repas par des bénévoles. Karima travaille depuis un an au sein d'un collectif qui vient en aide aux migrants. Elle a observé un nombre croissant de migrants arrivant dans la capitale.

Cinq nouveaux centres d'accueil

L'Etat a annoncé l'ouverture de 750 places d'accueil en Île-de-France début avril. Cinq nouveaux centres en Seine-et-Marne, à Cergy, à Nanterre, à Ris-Orangis, et dans le 18ème arrondissement de Paris.

Ce nouveau dispositif règlera-t-il la crise migratoire ? Beaucoup en doutent. Chaque jour, selon les autorités, 80 exilés arriveraient à Paris.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
migrants société immigration