Le parvis de la cathédrale Notre-Dame de Paris rendu aux Parisiens et aux fidèles

Suite à l’avis favorable de l’Agence régionale de santé d’Île-de-France, la préfecture de police a autorisé la réouverture du parvis de la cathédrale fermé depuis plus d’un an suite à l'incendie qui a détruit une partie de Notre-Dame. 
Le parvis de la cathédrale de Notre-Dame-de Paris est à nouveau accessible depuis cet après-midi.
Le parvis de la cathédrale de Notre-Dame-de Paris est à nouveau accessible depuis cet après-midi. © ALAIN JOCARD / AFP

Dans la nuit du 15 au 16 avril 2020, un incendie détruisait une partie la cathédrale Notre-Dame de Paris et interdisait l’accès au parvis, contaminé au plomb. En ce week-end de Pentecôte, le parvis est à nouveau ouvert. Rendu aux croyants, aux Parisiens et à quelques touristes.

"Ouvrir le jour de la Pentecôte, c'est un signe extraordinaire, une libération", a salué l'archevêque de Paris, Mgr Michel Aupetit. Cette réouverture est "un très beau symbole" s'est félicité le ministre de la Culture Franck Riester. "C' est une forme presque de renaissance" a déclaré la maire Anne Hidalgo. Tous réunis pour l'occasion sur le parvis cet après-midi.
   

Le feu vert de l'Agence Régionale de Santé

Dans un communiqué, l'ARS, l'Agence régionale de santé d'Île-de-France affirme que "des campagnes de prélèvements et de mesures de poussières de plomb déposées au sol sont réalisées très fréquement montrant une baisse régulière des concentrations de poussières de plomb au fil des nettoyages".
 
Selon l'ARS, deux dernières campagnes de prélèvements ont été réalisées les 7 et 15 mai 2020. "Les dernières mesures réalisées n'interdisent pas la fréquentation du lieu". L'agence a ainsi estimé que les conditions sanitaires étaient réunies pour la réouverture au public du parvis de la cathédrale et de la rue du Parvis sous condition d'un nettoyage régulier du parvis.

  Le chantier destiné à sécuriser Notre-Dame incendiée, suspendu à la mi-mars pour cause de coronavirus, doit reprendre très progressivement, avec toujours pour objectif de redonner vie à la cathédrale d'ici 2024.

 



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
incendie faits divers notre-dame de paris culture patrimoine