• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Plusieurs villes dont Paris interdisent tout usage de pesticides

La ville de Paris, avec quatre autres villes, interdit totalement l'usage des pesticides sur son territoire. / © PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP
La ville de Paris, avec quatre autres villes, interdit totalement l'usage des pesticides sur son territoire. / © PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP

Paris, Clermont-Ferrand, Grenoble, Lille et Nantes ont pris un arrêté, de façon conjointe, pour interdire totalement l'utilisation des produits phytosanitaires chimiques, ce jeudi 12 septembre.

Par MT

C'est "en application du principe de précaution" que ces cinq villes ont décidé d'interdire totalement l'usage de pesticides sur leur territoire. Paris, Clermont-Ferrand, Grenoble, Lille et Nantes ont ainsi pris conjointement un arrêté municipal interdisant totalement l'usage de produits phytosanitaires chimiques.
Une étape supplémentaire et "en avance sur la législation" précise un communiqué de la mairie de Paris qui affirme : "nos villes n’utilisent plus depuis longtemps de produits phytosanitaires chimiques dans aucun des parcs et jardins dont elles sont propriétaires et nous avons encouragé par différents dispositifs les particuliers à s'engager dans la même voie".

La loi a récemment évoluée. Depuis le 1er 2019, la vente et l'usage de produits phytopharmaceutiques sont interdits, à l'exception des produits de biocontrôle.
Par ailleurs, à l'initiative d'un maire de Bretagne, de nombreuses communes ont pris des arrêtés pour interdire l'épandage de pesticides à moins de 150 mètres des habitations. Des mesures cassées par la justice administrative. Le gouvernement veut légiférer en ce sens, mais en limitant ces zones à 3 ou 10 mètres a précisé le ministre de l'Agriculture, Didier Guillaume.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Paris : un rassemblement de 500 personnes en soutien aux “décrocheurs” de portraits d'Emmanuel Macron

Les + Lus