• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Policière morte dans la Seine : deux collègues mis en examen pour homicide involontaire

Le drame, survenu au cours d’un exercice de la brigade fluviale, remonte au 5 janvier 2018. / © PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP
Le drame, survenu au cours d’un exercice de la brigade fluviale, remonte au 5 janvier 2018. / © PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP

La jeune policière Amandine Giraud disparaissait dans la Seine le 5 janvier 2018, au cours d’un exercice de la brigade fluviale à Paris. Alors que l’enquête révèle de nombreuses erreurs commises avant la mort de la plongeuse, deux policiers ont été mis en examen.

Par PDB

Les erreurs d’appréciation commises au cours de l’exercice mené le 5 janvier 2018 par la brigade fluviale ont elles mené à la mort d’Amandine Giraud ? Deux policiers, qui encadraient la manœuvre, ont été mis en examen pour homicide involontaire d’après RMC.

Débit du fleuve avec une crue à 3m21, courant très violent, décisions prises lors du sauvetage… L'enquête a déjà montré une suite d'erreurs commises, toujours selon le média.
Le corps de la plongeuse de 27 ans, habilitée depuis trois semaines seulement, avait été retrouvé quatre mois plus tard. Les deux policiers mis en examen – le moniteur et le chef de bord dans le cadre de l’exercice – devraient passer devant un conseil disciplinaire au cours de ce mois de juin.


 

Sur le même sujet

reportage Essais Tram T4

Les + Lus