Port du masque à l’école : des mairies organisent des distributions gratuites à Paris et en Île-de-France

Alors que le port du masque à l’école est désormais obligatoire en primaire dès l’âge de six ans, plusieurs communes ont lancé des distributions gratuites. C’est par exemple le cas à la mairie du XVIIe arrondissement à Paris.
Les masques sont distribués à l’accueil de la mairie du XVIIe.
Les masques sont distribués à l’accueil de la mairie du XVIIe. © A. Joudi / France 3 Paris IDF
En pharmacie, acheter une boîte de 50 masques taille enfant coûte parfois près de 15 euros. Un budget important pour certaines familles : alors que la demande explose depuis la décision du gouvernement d’imposer un port obligatoire du masque dès l’âge de six ans à l’école, plusieurs collectivités se mobilisent dans la capitale et en région parisienne.

Certaines communes ont ainsi mis en place des distributions gratuites. C’est par exemple le cas dans le XVIIe arrondissement de Paris : un masque lavable est offert à chaque enfant du quartier, de six à 12 ans. "Les boîtes sont devenues très chères, explique une mère de famille, rencontrée par France 3 Paris ce mardi à l’accueil de la mairie. Deux masques par jour, ça va nous coûter cher." La mairie d’arrondissement avait déjà constitué un stock. "Le rôle du maire, c’est de protéger tous les publics, tous les quartiers, les aînés mais aussi les plus jeunes, explique l’édile Geoffroy Boulard (LR). On a 12 000 masques pour des enfants de plus de six ans, garçons et filles, à parité."
Déjà 300 masques ont été distribués lundi par la mairie du XVIIe.
Déjà 300 masques ont été distribués lundi par la mairie du XVIIe. © A. Joudi / France 3 Paris IDF

A noter que dans le cadre de la distribution, un justificatif de domicile est demandé aux familles. 300 masques ont déjà été écoulés lundi.

Une distribution de 150 000 masques annoncée par la mairie de Paris pour mi-novembre

La collectivité n’est pas la seule à organiser ce genre d’opérations. La communauté d'agglomération Grand Paris Sud, qui regroupe 23 communes dans les départements de l’Essonne et de Seine-et-Marne, a notamment annoncé une distribution dès la rentrée. Un lot de sept masques chirurgicaux pédiatriques doit être fourni "à chacun des 30 000 élèves des écoles élémentaires" situées sur le territoire de la collectivité. A Grigny, en Essonne, des agents de la Ville ont ainsi distribué des masques lundi dans les écoles élémentaires. De son côté, la Ville de Paris a annoncé la distribution de 150 000 masques pour mi-novembre. Reste, pour les familles et les écoles, à faire accepter leur port aux enfants.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société éducation