Une poutre s'effondre sur les voies du RER C, d'importantes perturbations à prévoir

Une poutre de plusieurs centaines de tonnes s'est effondrée sur les voies au niveau de Tolbiac Massena. Tous les trains au départ et à l'arrivée de la Gare d'Austerlitz sont impactés.
Une poutre de plusieurs centaines de tonnes est tombée sur les voies d'accès principales à la Gare d'Austerlitz.
Une poutre de plusieurs centaines de tonnes est tombée sur les voies d'accès principales à la Gare d'Austerlitz. © SNCF
Une poutre de 400 tonnes s'est effondrée sur les voies ferroviaires au niveau de Tolbiac Massena dans la nuit de lundi 30 novembre au mardi 1er décembre impactant fortement le trafic du RER C mais aussi de tous les trains à l'arrivée et au départ de la Gare d'Austerlitz.

Des trains ont pu être détournés sur les Gares de Lyon et de Paris Bercy. Le RER C sera perturbé toute la journée a déjà annoncé la SNCF sur Twitter, mais l'incident est tel qu'il pourrait perdurer plusieurs jours. La SNCF dit espèrer "une reprise des circulations au plus vite dans les prochains jours" et attend "des précisions de la part des entreprises responsables du chantier". Dans le détail, le RER C est interrompu entre Paris Austerlitz et Massy-Palaiseau ainsi qu'entre Paris Austerlitz et Juvisy. Les sections entre Saint-Quentin en Yvelines et Versailles Chantiers le sont aussi.
 

Poutre en béton armé

Contactée, la SNCF explique que l'incident s'est produit dans le 13e arrondissement dans un chantier urbain et non ferroviaire mené par une société qui s'appelle la Semapa. Cette société appartenant à la Ville de Paris, "réalise plusieurs opérations d'aménagement dans la capitale : Paris Rive Gauche, qui s'étend de la gare d'Austerlitz à Ivry sur Seine sur 130 hectares, le long de la Seine", explique son site.

Il s'agit d'un "coffrage destiné à la réalisation d’une poutre (qui) est tombé sur les voies vers 1h30 du matin, endommageant les installations ferroviaires et empêchant la circulation sur les voies. Heureusement, aucun blessé n’est à déplorer. Le chantier, qui consiste à aménager logements, bureaux et équipements publics sur une dalle édifiée audessus des voies ferrées, est mené dans le cadre de l’aménagement de la ZAC ATM (Austerlitz-TolbiacMasséna)", précise la SNCF par communiqué.
 

"Le pire a été évité"

"C'est Vinci le fautif, l'entreprise a raté la pose de cette poutre cette nuit. C'est comme pour les ponts, il y a une précontrainte avec des câbles en acier, c'est cela qui a cassé", explique une source interne de l'entreprise ferroviaire.

Il s'agit d'un chantier qui doit recouvrir les voies principales d'accès à la gare d'Austerlitz. "C'est arrivé en pleine nuit, heureusement. Vous imaginez si cela était arrivé en pleine journée avec des RER et des trains dessous ? Le pire a été évité", poursuit-elle.
Plan d'aménagement du quartier de la Gare d'Austerlitz et de ses abords.
Plan d'aménagement du quartier de la Gare d'Austerlitz et de ses abords. © Parisrivesgauche.com
Selon cette même source, enlever cet objet de plusieurs centaines de tonnes ne sera pas chose facile : "Faire venir une grue allemande pour enlever une grue de 400 tonnes, cela ne se fait pas comme ça, on part sur un scénario de découpe."

En revanche, la fiabilité des autres poutres déjà posées n'est pas remise en cause.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
rer économie transports transports en commun sncf