Pour la première fois en 9 ans, Teddy Riner, double champion olympique de judo, battu à Paris

Teddy Riner était invincu depuis le 13 septembre 2010. / © Lucas Barioulet / AFP
Teddy Riner était invincu depuis le 13 septembre 2010. / © Lucas Barioulet / AFP

Le judoka Teddy Riner s'est incliné au troisième tour du tournoi de Paris ce dimanche 9 février face au japonais Kokoro Kageura. Une défaite qui intervient à moins de six mois des JO de Tokyo où le champion français espère gagner un troisième titre.

Par MT/AFP

Fin de la vertigineuse série de 154 combats remportés consécutivement par Teddy Riner. Le double champion olympique s'est incliné pour la première fois depuis plus de neuf ans sur les tatamis, dès le troisième tour du tournoi de Paris ce dimanche 9 février.
C'est le  numéro 2 japonais Kokoro Kageura, par ippon en prolongation, qui a vaincu le champion français.

Coup de tonnerre dans le judo mondial à moins de six mois des JO-2020: le Français Teddy Riner, qui brigue un troisième sacre olympique historique à Tokyo, s'est incliné pour la première fois depuis plus de neuf ans, dès le troisième tour du tournoi de Paris dimanche.
 

Pas battu depuis septembre 2010

Jusque-là, c'était un autre Japonais, Daiki Kamikawa, qui était le dernier combattant à l'avoir fait plier, en finale des Mondiaux toutes catégories, sur décision des arbitres après prolongation. Teddy Riner n'a ensuite plus été battu depuis ce 13 septembre 2010.

Une défaite, qui plus est face à un adversaire nippon et par ippon, qui interpelle forcément à moins de six mois de son défi olympique historique. Seul le Japonais Tadahiro Nomura, en poids légers, a pour l'instant réalisé l'exploit de devenir triple champion olympique de judo (1996, 2000 et 2004).

Riner, qui a fêté ses trente ans en avril dernier, s'est fait globalement rare sur les tatamis depuis son deuxième sacre olympique à Rio en 2016. En octobre dernier, il s'est cassé une côte et avait dû renoncer à deux tournois.

En 2015, Riner est devenu le premier judoka, hommes et femmes confondus, à être sacré huit fois champion du monde. Puis en 2017, en l'espace de moins de trois mois, de Budapest à Marrakech, il s'est offert sa "décima" - comprendre sa dizaine de médailles d'or mondiales, dix ans après sa toute première.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus