Cet article date de plus de 6 ans

Prix du stationnement des autocars triplé à Paris : protestation des patrons routiers vendredi 24 avril

L'OTRE, fédération patronale de transporteurs routiers, appelle à une "nouvelle mobilisation" des autocaristes vendredi 24 avril, afin de protester contre "l'obstination de la maire de Paris" à "tripler le prix du stationnement des autocars".
© Lehin - Fotolia.com
L'OTRE, fédération patronale de transporteurs routiers, appelle à une "nouvelle mobilisation" des autocaristes vendredi 24 avril, afin de protester contre "l'obstination de la maire de Paris" à "tripler le prix du stationnement des autocars".

L'OTRE s'est rendue le 16 avril, à une réunion du Comité des autocars de tourisme de la Ville de Paris "avec la ferme intention d'obtenir des engagements sur la modification de cette décision". "Mais rien n'a été dit quant au triplement du prix du stationnement à compter du 1er mai 2015", déplore l'OTRE.

Le conseil  de Paris a décidé de tripler le prix du stationnement des autocar à Paris à compter du 1er mai 2015

"La Ville de Paris s'est contentée d'annonces inquiétantes sur le lancement d'un schéma de mobilité touristique sans diesel en lien avec le plan de lutte contre la pollution de la ville à échéance du 31 décembre 2015, en contradiction totale avec les revendications de l'OTRE", estime la fédération patronale.

Celle-ci est farouchement opposée au triplement du prix du stationnement, une mesure selon elle "source d'émissions de CO2 supplémentaires puisqu'il sera plus rentable de continuer à circuler, sans voyageurs, dans les rues de Paris que de stationner dans les parkings".

En conséquence l'OTRE indique qu'elle apporte "tout son soutien au recours déposé devant le tribunal administratif de Paris par Charles Beigbeder, élu de Paris, pour détournement de pouvoir contre cette décision". Le 30 mars, l'organisation avait déjà appelé à une opération escargot des autocaristes entre Paris et l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle, sur ce même sujet.

Le Conseil de Paris a adopté en décembre une délibération qui triple le prix du stationnement à Paris pour les autocars de tourisme, avec toutefois un maintien du tarif actuel pour les cars bénéficiant d'un "Pass abonnés" respectant la norme euro en vigueur (Euro 6), et même une baisse pour ceux en avance sur cette norme
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
circulation trafic routier