Le PSG veut remporter la dernière Coupe de la Ligue de l’histoire

Une semaine après son sacre en Coupe de France, Paris peut enchaîner en s’adjugeant la Coupe de la Ligue face à l’OL. Dans leur quête, les Parisiens devront composer avec l’absence de Kylian Mbappé.

Paris pourrait remporter sa neuvième Coupe de la Ligue ce soir, un record.
Paris pourrait remporter sa neuvième Coupe de la Ligue ce soir, un record. © MAXPPP
Le grand chelem pour le PSG ? Ce soir, les Parisiens affrontent l’Olympique Lyonnais en finale de la Coupe de la Ligue. En cas de victoire, les hommes de Thomas Tuchel remporteraient les quatre compétitions nationales cette saison. Sept jours après son sacre en coupe de France face à Saint-Etienne (1-0), le PSG affirmerait un peu plus sa suprématie nationale. Mais la rencontre représente surtout l’occasion pour les coéquipiers de Thiago Silva de se rassurer après la blessure de Kylian Mbappé et leur prestation terne face à l’AS Saint-Etienne. Une finale qui aura une saveur particulière. Tout d’abord parce qu’il s’agira de la dernière rencontre de cette drôle de saison 2019-2020 en France. Mais surtout car la partie entre Paris et Lyon marquera la fin de l’histoire de la Coupe de la Ligue. Véritable mal-aimée du football français, la compétition sera supprimée après 25 ans d’existence. La coupe n’a ainsi trouvé aucune chaîne pour la diffuser sur la période 2020-2024. Ni les clubs, ni les supporters et ni les diffuseurs ne sont battus pour qu’elle reste en vie. Avec la suppression de la compétition, les entraîneurs voient le calendrier de leurs équipes déchargé de cinq dates de match dans des saisons qu’ils estiment souvent beaucoup trop chargées et intenses.

Remporter la première... et la dernière

La fin d’un cycle. Et le PSG pourrait boucler la boucle ce soir. Le club de la capitale est en effet le premier à avoir remporter la coupe. C’était un 3 mai 1995. Les Parisiens remportaient la première finale de la compétition en battant Bastia deux buts à zéro grâce à des réalisations d’Alain Roche et de Raï. Depuis, le PSG a conquis sept autres éditions. Un record. En neuf finales jouées, les Franciliens n’en ont perdu qu’une, en 2000 face au FC Geugnon. De son côté, l’OL n’a remporté le trophée qu’une seule fois en cinq finales. La dernière en date, en 2014 face au… PSG. Un doublé de Cavani avait permis au club de la capitale de l’emporter ce soir-là (2-1).

Le PSG pourrait donc refermer les livres d’histoire en remportant une neuvième fois la compétition ce vendredi. Mais la rencontre face à Lyon sera aussi l’occasion pour les hommes de Thomas Tuchel de parfaire leur préparation, à moins de deux semaines de leur quart de finale de ligue des Champions. Dans la course contre la montre dans laquelle ils sont plongés, les joueurs parisiens doivent se rassurer. S’ils ont battu Saint-Etienne la semaine dernière, les coéquipiers de Neymar ont peu convaincu, réalisant une prestation terne dans un match sans rythme. Le PSG doit hausser le ton face à Lyon.  

Gagner sans Mbappé

"On a déjà fait un match décisif, compliqué. On l'a gagné. Cela donne beaucoup de confiance, une bonne atmosphère. Lyon est une équipe de Ligue des champions, c'est nécessaire de bien se préparer", a expliqué hier Thomas Tuchel en conférence de presse. Face aux Lyonnais, Paris devra faire preuve de plus de mordant et se montrer plus en jambe physiquement que face à l’ASSE.

"Sans Kylian, cela a une influence très grande, c'est clair. On veut trouver la solution. On va la trouver j'espère"

Thomas Tuchel, entraîneur du PSG


Mais l’enjeu pour le PSG sera peut-être de montrer qu’il est capable de trouver son rythme de croisière, même en l’absence de Kylian Mbappé. Le champion du monde 2018 sera en effet absent ce soir après être sorti sur blessure vendredi dernier. Blessé à la cheville, l’attaquant français a peu de chances de jouer le quart de finale de ligue des Champions face à l’Atalanta Bergame le 12 août prochain. En son absence, Paris doit donc trouver des solutions. Et ce, dès ce soir face à l’OL. "Sans Kylian, cela a une influence très grande, c'est clair. On veut trouver la solution. On va la trouver j'espère", a confié l’entraîneur parisien. Deux solutions s’offrent à lui. Soit, rester dans un schéma en 4-4-2 à plat, avec Pablo Sarabia, ou Eric Choupo-Moting qui intégrerait le onze de départ pour suppléer Kylian Mbappé. Soit, passer en 4-3-3, avec un attaquant en moins donc. Le trio offensif serait alors composé de Neymar, Mauro Icardi et Angel Di Maria. Une option qui pourrait prévaloir dans l’esprit du technicien allemand qui doit aussi anticiper l’absence d’Angel Di Maria pour le quart de finale de ligue des Champions. Au-delà de ces considérations tactiques, le PSG pourrait surtout se préparer à jouer un match à haute intensité, le tout sous la pression. "Ce n'est pas possible de préparer l'Atalanta car c'est une équipe qui joue de manière très spéciale. Ce qu'on peut préparer c'est notre esprit, notre mentalité. On veut montrer notre faim de gagner", affirme Thomas Tuchel.

La rencontre revêt aussi un enjeu important pour l’Olympique Lyonnais qui n’a plus gagné de titre depuis 2012. Les hommes de Rudi Garcia joueront pour une qualification en coupe d’Europe la saison prochaine. En cas de défaite, l’OL ne jouerait pas de compétition continentale pour la première fois en 23 ans. De quoi pimenter cette finale, et offrir une opposition rude au Paris Saint-Germain.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football sport psg
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter