A quoi ressemblerait Paris si le périphérique était couvert ?

Le groupe Les Républicains au conseil de Paris a présenté un voeu comportant plusieurs projets de couverture du périphérique parisien. Intitulé "Paris sans frontières", ce plan entend lutter contre le bruit et faire de la périphérie de la capitale le "point central de l'agglomération".

Par France 3 Paris IDF/ET

Un peu de politique-fiction... Avec le projet de voeu déposé par les élus Les Républicains au conseil de Paris : "faire du périphérique un espace de respiration", "point central de l'agglomération parisienne", en couvrant les 35 kilomètres du boulevard en plusieurs lieux.

4 sites proposés

A ce jour, rappelle le groupe des élus de la droite parisienne, seuls six kilomètres du périphérique sont couverts. Afin de remédier à cette ligne de fracture entre Paris et sa banlieue, Nathalie Kosciusko-Morizet présente ce mardi une proposition de couverture du périphérique : quatre sites sont envisagés par la cheffe de file de l'opposition municipale parisienne. Il s'agit de la porte de La Chapelle, de la porte des Lilas, de la porte d'Ivry et de la porte de Vanves.

En fait, cette proposition figurait dans le programme de la droite, lors des dernières élections municipales de 2014. NKM entendait assurer "l'enfouissement  ou la couverture du périphérique sur au moins 7 secteurs correspondant à 1,4 kilomètre de couverture d'ici à 2020".

# Porte d'Aubervilliers

Le projet de couverture du périphérique, porte d'Aubervilliers. / © DR
Le projet de couverture du périphérique, porte d'Aubervilliers. / © DR

# Porte d'Ivry

Le projet de couverture du périphérique, porte d'Ivry. / © DR
Le projet de couverture du périphérique, porte d'Ivry. / © DR


Sur le même sujet

Les + Lus