Réouverture des parcs et jardins de la capitale : le bonheur retrouvé des Parisiens !

Depuis ce matin 7 heures, la réouverture des parcs et des jardins de la capitale fait le bonheur des promeneurs, des joggeurs, et des familles. Au parc des Buttes-Chaumont, dans l’est parisien, certains sont arrivés avant même l’ouverture des grilles !

Le parc des Buttes-Chaumont à Paris a ouvert ses grilles à 7 heures ce matin
Le parc des Buttes-Chaumont à Paris a ouvert ses grilles à 7 heures ce matin © F3PIDF

C' est un air de liberté retrouvée qui souffle sur Paris ce matin. Les parcs et les jardins de la capitale sont à nouveau accessibles. Pour beaucoup, l’attente aura été longue, très longue. Marcher, courir, fouler ou s’allonger dans l’herbe et même, prendre son petit déjeuner... Les parisiens vont enfin pouvoir se repaître de la nature !
 
© F3PIDF

  

On se croirait au paradis 

"Je suis venue tôt ce matin car cet après-midi, ça va être noir de monde. J’étais là à 7 heures ! Et je n’étais pas la seule à vouloir faire l’ouverture"! Christine, habitante du quartier, est ravie. Tout comme cette famille qui a longtemps attendu ce moment. "C’était très important de venir ce matin. C’est comme une grande occasion ! » confie Elodie, maman de deux petites filles. "On a prévenu nos filles hier soir. Demain on se lève très tôt ! On se prépare, on veut être à l’ouverture ! Ce sont comme des retrouvailles, comme si l’on retrouvait une personne que l’on a pas vue depuis des mois et des mois. C’était l’évènement, cela fait deux mois et demi que l’on attend cela. Même si cela peut paraître un peu futile après tout ce qui s’est passé, ça nous a énormément manqué, c’est notre oxygène. C’est l’endroit où l’on vient se ressourcer où l’on a du calme, où ça sent bon, bref tout ce que l’on a pas à Paris. C’est merveilleux, s’allonger dans l’herbe, le parc est foisonnant ! On se croirait au paradis!", s'exclame Elodie.
 
Le parc des Buttes-Chaumont
Le parc des Buttes-Chaumont © F3 PIDF

Nous étions comme des lions en cage mais du mauvais côté de la barrière

45 ans qu’ils habitent dans le quartier. Ce couple dont les enfants ont grandi à proximité du parc n’aurait raté pour rien au monde l’ouverture des grilles. Un moment immortalisé par une séance photo.
La joie de retrouver "son" parc
La joie de retrouver "son" parc © F3PIDF

Thierry habitant du quartier Jourdain à deux pas du parc explique : "Je suis heureux car c’est une liberté essentielle C’est ce qui m’a manqué le plus, la nature, le contact avec les gens. On a été privé. Je voulais être là dès le matin. Franchir cette barrière, retourner à la normale".
 
Petit-déjeuner sur l'herbe
Petit-déjeuner sur l'herbe © F3PIDF


Le sourire est là, sur tous les visages, même si certains regrettent l’ouverture tardive des parcs et jardins. "Je trouve qu’ils ont été très durs avec nous de refuser si longtemps la réouverture des parcs. Franchement, je ne vois pas pourquoi on se serait plus mal tenus dans les parcs que dans les grandes avenues. Mais ça y est, c’est fait ! »,  nuance Christine.

Les parcs ont rouvert mais les distanciations physiques doivent être respectées et les regroupements ne doivent pas dépasser 10 personnes. Le port du masque est recommandé, pas obligatoire et si la situation sanitaire l’y oblige, la mairie de Paris affirme qu'elle sollicitera le préfet de police pour rendre le port du masque obligatoire. Les pique-niques sont autorisés, ainsi que le fait de s'asseoir sur les pelouses. Ce matin, des familles sont venues prendre leur petits-déjeuners ! pain, beurre, croissants et thermos de café sont posés sur la nappe!
 
Lac et collines à Paris
Lac et collines à Paris © F3 PIDF

Les petits animaux et les oiseaux vont donc devoir à nouveau partager les pelouses et les arbres. "Ce qui ne semblent pas faire très plaisir aux corbeaux", sourit José-Marie Bel, historien et ethnobotaniste, spécialiste de l’Ethiopie et du Yemen et également du parc des Buttes-Chaumont. Le fondateur de l'espace Reine de Saba avec Théodore Monnot à quelques rues du parc est venu à 7 heures moins 10 spécialement pour la réouverture. "C’était une attente depuis 75 jours. En fait j’ai voté le 15 mars. J’ai pris une photo en fin d’après-midi, il y avait des milliers de personnes, puis les grilles se sont refermées".
 
"Le parc ne m’a pas manqué, il m’a terriblement manqué. Je n’ai pas quitté Paris. On avait l’impression que nous étions en cage, à l’extérieur ! Ce parc de 25 hectares qui date de 1867, est le plus beau de Paris avec ses reliefs, son lac, ses grottes, ses collines, ses cascades. » confie t-il.
 
Des parcelles n'ont pas été tondues. Insectes, oiseaux et petits rongeurs peuvent  s' y épanouir.
Des parcelles n'ont pas été tondues. Insectes, oiseaux et petits rongeurs peuvent s' y épanouir. © F3PIDF

"Il y a des canards, des aigrettes, des oies sauvages qui ont niché et il y a une vingtaine de petits, c’est phénoménal! Ce qui est très caractéristiques, ce sont les corbeaux ou les corneilles. Des oiseaux très intelligents. Le 16 mars avec la fermeture, les corbeaux ont été dépités car ils n’avaient plus à manger, les restes que nous laissons, les poubelles pleines qu’ils déchiquettent. Il se sont installés près des grilles, près des hommes. Ils avaient faim. Et maintenant, à 7 heures et quart, les corbeaux ont énormément croassés. Ils se disent on est plus chez nous! Les gens sont revenus » ! conclut-il joyeusement.

La maire de Paris, Anne Hidalgo était ce matin square du Temple dans le 3ième arrondissement pour l'ouverture officielle des parcs et jardins parisiens.

La ville de Paris a mobilisé des effectifs d'agents municipaux et des médiateurs pour intervenir tout au long de ce week-end de Pentecôte, auprès des Parisiens qui devraient se ruer dans les parcs. Des distributeurs de gel hydroalcoolique ont été installés.
 

Des distributeurs de gel hydroalcooliques ont été installés.
Des distributeurs de gel hydroalcooliques ont été installés. © F3PIDF

Retrouver plus d’infos sur les horaires et les bons comportements à adopter sur le site de Paris.fr

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déconfinement société nature coronavirus santé
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter