Restrictions de circulation à Paris pour les autocars et les poids-lourds

Publié le Mis à jour le
Écrit par EB
Les poids lourds et autocars immatriculés avant le 1er octobre 2001 sont désormais interdits de circulation dans Paris entre 8 heures et 20 heures.
Les poids lourds et autocars immatriculés avant le 1er octobre 2001 sont désormais interdits de circulation dans Paris entre 8 heures et 20 heures. © DR

Depuis le 1er juillet, les poids lourds et autocars immatriculés avant le 1er octobre 2001 sont interdits de circulation dans Paris entre 8 heures et 20 heures. A partir de mardi, les contrevenants risquent une amende de 35 € et la mise en fourrière de leur véhicule.

Depuis le 1er juillet, les poids lourds et autocars immatriculés avant le 1er octobre 2001 sont interdits de circulation dans Paris entre 8 heures et 20 heures (hors périphérique et bois). A partir de mardi, les contrevenants risquent une amende de 35 € et la mise en fourrière de leur véhicule.

Restriction de circulation pour les véhicules les plus polluants

La mairie de Paris a indiqué que les poids lourds et autocars immatriculés avant le 1er octobre 2001 ne seront plus autorisés à circuler dans Paris, 7 jours sur 7, de 8h à 20h. 

"Cette interdiction est une première étape dans la mise en oeuvre d'une zone de circulation restreinte (...) Dès l'été 2016, les restrictions de circulation s'étendront aux véhicules légers, utilitaires légers et deux-roues motorisés les plus polluants", ajoute la mairie de Paris.  "Alors que le trafic routier est le principal émetteur de polluants atmosphériques - 58% des émissions de particules fines et 66% des émissions d'oxydes d'azote lui sont imputables - il est essentiel que tous les acteurs concernés se mobilisent", estime-t-elle.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.