Rugby - Entre soulagement et frustration pour le Stade français qui échappe à la relégation du Top 14

Crise sanitaire du coronavirus oblige, tous les matchs ont été annulés et la LNR a finalement décidé de ne reléguer aucun club. Le Stade français restera la saison prochaine en Top 14. "C'est une grosse frustration", réagit Thomas Lombard, le dirigeant du club parisien.

Il restait neuf journées à jouer pour finir la saison. Tous les matchs ont été annulés en raison de la crise du coronavirus.
Il restait neuf journées à jouer pour finir la saison. Tous les matchs ont été annulés en raison de la crise du coronavirus. © PHOTOPQR/L'INDEPENDANT/MAXPPP
Fin de saison pour le moins particulière pour le Stade français. Avec une défaite, qui aurait pu ne pas en être une, lors du dernier match de la saison (19 à 18 face à Toulon le 1er mars dernier), le club parisien fini dernier du classement. Pourtant, il évite la relégation en Pro D2. Car la Ligue Nationale de Rugby (LNR) a décidé de laisser le championnat en l'état pour la saison prochaine.

"C'est une grosse frustration pour nous. Certains laissent entendre que le Stade français se satisfait de la situation, je m'inscris en faux. Quand on est sportif de haut niveau, on peut réussir sa saison et son maintien", réagit vivement Thomas Lombard, directeur général du club.

D'autant plus que sur les neuf matchs qui lui restaient à jouer, six devaient se disputer à domicile, ce qui leur aurait donné un avantage certain. "On aurait très bien pu terminer à une meilleure place que celle du dernier", pense le dirigeant.
 

Phases finales en sursis

S'il n'y a pas de réel perdant cette année, il pourrait malgré tout y avoir un vainqueur. Deux scénarios sont en effet envisagés par la LNR. Le premier prévoit que "les championnats 2019-20 reprendraient fin juin / début juillet directement sous forme de phases finales, avec des finales de TOP 14 et PRO D2 au plus tard le 18 juillet".

L'autre fixerait le déroulement des phases finales "en fonction du nombre de dates disponibles - en août 2020, en amont du lancement de la saison 2020-21 qui débuterait dans la foulée fin août / début septembre."

La ligue annoncera sa décision fin avril.
 

Inquiétude pour la saison prochaine

Le Stade français n'est, lui, par concerné par cette décision. Mais pas question non plus pour les joueurs de se laisser aller. "On est habitué à avoir une dépense physique, énergétique quotidienne. Quand on ne l'a plus, on tombe dans des périodes complexes à gérer", explique Thomas Lombard.

Avant le confinement, il a laissé l'équipe prendre du matériel de la salle de musculation pour leur permettre de continuer à s'entretenir chez eux.

Une situation qui suscite l'inquiétude du dirigeant du club pour la saison prochaine. "On ne sait pas aujourd'hui si les joueurs seront amenés à pouvoir reprendre l'entraînement. Il va falloir les tester, faire des prises de sang, des examens cardiaques. On ne sait pas quand ni comment on va pouvoir mettre cela en place."
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
stade français rugby sport top 14