Saint-Valentin : et si vous vous inspiriez de la sexualité débridée des poissons ?

durée de la vidéo : 00h02mn08s
Saint-Valentin : et si vous vous inspiriez de la sexualité débridée des poissons ? Reportage de Mathilde Laban et Mustapha Tafnil / A. Hureau, S. Auvray / A. d'Abrigeon ©France 3 PIDF

Ceux qui ne seront pas devant le match PSG - Real Sociedad ce soir vont peut-être fêter la Saint-Valentin. Si vous êtes en panne d'idées, l'aquarium de la Porte Dorée propose un parcours autour de la sexualité et la reproduction des poissons et des coraux.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Qui a dit que les humains avaient le monopole de la drague ? Les poissons, eux aussi, savent y faire en matière de séduction. Comme le citrinellum avec sa bosse qui lui permet de trouver l'élu de son cœur : "Il va venir frotter sa bosse contre la bosse des autres poissons pour essayer de vérifier la compatibilité entre les individus dans sa recherche de partenaires pour la reproduction", explique Charles-Edouard Fusari, directeur de l'aquarium tropical. 

Chez les hippocampes, on se partage la charge mentale et monsieur porte les œufs dans sa poche ventrale : "Ils vont garder leur progéniture et ensuite ils vont les expulser dans le milieu naturel lorsqu'ils auront besoin d'eau".

Ce soir, à l'aquarium, on parlera sciences avec les petits cœurs explicatifs sur les habitudes des poissons accrochés aux parois mais l'ambiance va changer. Les lumières vont se tamiser pour une ambiance intimiste et les murs, s'éclairer en rose. L'endroit idéal pour les amoureux qui se promèneront un verre de champagne facultatif à la main.

Les étoiles de mer n'ont besoin de personne pour se reproduire, le poisson ange change de sexe avant de se mettre en couple et le guppy, lui, peut copuler jusqu'à 15 fois par jour. En matière d'amour, les poissons n'ont aucune leçon à recevoir de la part des humains.