SERIE - La Passion dans l'art - Le crucifix, symbole contemporain de souffrance

Andres Serrano, exposée à la Galerie Nathalie Obadia à Paris. / © France 3 Paris Île-de-France
Andres Serrano, exposée à la Galerie Nathalie Obadia à Paris. / © France 3 Paris Île-de-France

La Semaine Sainte se poursuit pour les Chrétiens du monde entier. Elle célèbre la passion du Christ. Notre série s'intéresse à la Crucifixion dans l'histoire de l'art. Les artistes contemporains s'affranchissent peu à peu du religieux mais gardent une symbolique, celle de la rédemption.

Par France 3 Paris Île-de-France / ML

En 2011, l'oeuvre avait fait scandale. Le Piss Christ d'Andres Serrano représentait Jésus crucifié, plongé dans l'urine. Une appellation choquante pour certains croyants, au point que l'oeuvre fut vandalisée à Avignon. "C'était une façon vraiment horrible et indigne de mourir pour un homme, répliquait alors l'artiste. Si cette photographie vous choque, interrogez-vous : que symbolise comme souffrance la crucifixion ?"

SERIE - La Passion réinterprétée par les artistes contemporains

Comme le photographe américain, de nombreux artistes contemporains ont réinterprété la passion du Christ, personnification de la souffrance. Une manière d'ouvrir la réflexion, au-delà de la symbolique religieuse. "La dernière phase de la crucifixion, c'est la rédemption, rappelle Corinne Rondeau, maître de conférence en esthétique à l'université de Nîmes. L'art, aujourd'hui, peut nous permettre d'avoir un rapport réflexif à notre propre société. Pas simplement d'être les témoins d'un temps où il y a eu une croix avec un Christ dessus."


A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus