Stationnement à Paris : Moovia dénonce le placement de ses agents verbalisateurs en garde à vue

Les agents Moovia sont chargés de verbaliser les automobilistes à Paris depuis janvier 2018. / © PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP
Les agents Moovia sont chargés de verbaliser les automobilistes à Paris depuis janvier 2018. / © PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP

Des policiers se voient verbaliser pour mauvais stationnement depuis l'instauration d'opérateurs privés. Le responsable de la société Moovia leur reproche de se venger en plaçant ses agents verbalisateurs en garde à vue.

Par MT

Des policiers se vengent-ils des agents de l'opérateur privé Moovia qui les verbalisent à Paris ? Xavier Heulin, responsable de la société, a en effet envoyé un courrier en ce sens au préfet de police, au procureur et à la maire de Paris le 20 juillet 2018, selon les informations du Figaro (abonnés).
Il dénonce des gardes à vue "précipitées ou abusives" pour se venger des agents qui les verbalisent selon le média qui a pu consulter le courrier.

Car la mise en place d'opérateurs privés depuis le début de l'année a changé la donne pour les fonctionnaires de police. Ces derniers étaient auparavant épargnés par les anciens agents de la mairie de Paris.
 

Des cas de violences contre des particuliers

De son côté, la préfecture de police affirme que les procédures ont eu lieu sans lien avec la verbalisation de voitures de forces de l'ordre mais à cause de violences commises contre des particuliers.
Une convention a par ailleurs été signée avec la mairie de Paris qui instaure la gratuité pour les voitures professionnelles des policiers. Mais elle ne règle pas le cas des voitures personnelles des fonctionnaires selon le Figaro.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Villeneuve-Saint-Georges : drame suite à l'intervention des pompiers.

Les + Lus