Top 14 – Lourde défaite du Stade Français face à Lyon

Le Lyonnais Jean-Marc Doussain lors du match entre le LOU et le Stade Français en Top 14 à Lyon. / © ROMAIN LAFABREGUE / AFP
Le Lyonnais Jean-Marc Doussain lors du match entre le LOU et le Stade Français en Top 14 à Lyon. / © ROMAIN LAFABREGUE / AFP

Lyon s'est largement imposé contre le Stade Français (41-6) dimanche au stade de Gerland en 9e journée de Top 14.

Par Marc Taubert avec AFP

Les score est sans appel : 41 à 6. Les Lyonnais ont marqué 5 essais alors que les joueurs du Stade Français en ont marqué aucun. Tout juste ont-ils récupéré leurs 6 points grâce à une pénalité transformée et d'un drop marqué par Steyn.

Mais le Stade Français était privés de plusieurs internationaux. Le club rate ainsi l'occasion de rester au contact du leader clermontois et reste à la troisième place du classement derrière Toulouse. Les Lyonnais remontent quant à eux à la quatrième place du championnat.

"Les Lyonnais ont résisté à notre jeu d'occupation en première mi-temps. Ils ont su ensuite être efficaces en deuxième période. Nous avons eu une semaine difficile, entre l'absence des internationaux, des blessés, l'intégration de jeunes joueurs", regrettait ainsi Heyneke Meyer, le manager du Stade Français après le match.
 

Domination en deuxième période

Maladroit en conquête, à l'image de ces deux mauvais lancers en touche (18e, 27e), et approximatif dans les vingt-deux mètres adverses avec de nombreuses fautes d'en-avant - Beauxis 22e, 33e, Oosthuizen 36e -, le LOU profitait de sa domination en mêlée et surtout de l'indiscipline de son adversaire (8 pénalités concédées en première période) pour recoller au score avant la pause, grâce à deux pénalités de son ouvreur, Lionel Beauxis.
En seconde période, après avoir raté des occasions sur des ballons de récupération, Lyon trouvait enfin l'ouverture sur une attaque au large conclue par l'ailier néo-zélandais, Toby Arnold (13-6, 55e). Puis le pilier gauche Albertus Buckle, en force, permettait à son équipe de faire le break (20-6, 62e).

Désormais privés de ballons, les Parisiens passaient l'essentiel de leur temps à défendre, gâchant leurs quelques munitions, à l'instar de ce lancer en touche pas droit (68e) dans le camp lyonnais.

Prochain match le 25 novembre. Le Stade Français affrontera le Stade Rochelais.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les utilisateurs de trottinettes Lime vont devoir payer lors d'une mise en fourrière

Les + Lus