Cet article date de plus de 5 ans

Transports en commun et voiture à éviter... Du coup, on fait comment lundi ?

Vous êtes nombreux à vous interroger sur la marche à suivre dimanche et surtout lundi... Après avoir incité les Franciliens à prendre les transports en communs dimanche et lundi, voilà que ces derniers sont finalement déconseillés. Que faire alors ? Nous avons cherché quelques solutions de repli...
Distribution de tracts d'information à Paris par la préfecture de police.
Distribution de tracts d'information à Paris par la préfecture de police. © PHOTOPQR/LE PARISIEN
Des transports en commun gratuits dimanche et lundi... Mais à ne surtout pas utiliser "sauf nécessité". Oui, mais comment faire ? En raison de l'accueil des délégations étrangères venues en nombre pour la COP 21, d'importants axes de circulation de région parisienne vont être fermés au public, dès dimanche après-midi.

Conséquence : la préfecture de police avait invité dès mercredi dernier les Franciliens à ne pas utiliser leurs voitures ces deux jours qui s'annoncent particulièrement chargés sur les routes d'Île-de-France. Et du coup, à privilégier les transports en communs gratuits dimanche et lundi.

LIRE aussi : COP 21. Des restrictions de circulation dimanche et lundi

Seulement voilà, la consigne est désormais d'éviter la voiture, mais également les transports en commun "sauf nécessité absolue". Ces jours-là, pas de promenade dans Paris. "Evitez de le faire de façon à ne pas surcharger des transports collectifs qui ont été renforcés pour assurer des nécessités prioritaires", précise Michel Cadot, préfet de police.

Du coup, vous êtes nombreux à ne pas savoir comment faire, et à vous agacer.

 

Nous avons listé trois "solutions" pour dimanche... Et surtout, lundi, pour vous rendre au travail !
 

# Partez à l'aventure dans les transports en commun

Vous êtes prévenus. Ce n'est pas le bon jour. Si les transports en commun seront renforcés dimanche et lundi, la RATP annonce de "fortes perturbations" et prévient que des fermetures de stations pourraient avoir lieu à la "demande de la préfecture de police". 

# Le covoiturage... Bon courage

Alors, certes, les automobilistes sont invités à laisser leur voiture. Mais en rusant, partant plus tôt et évitant les axes les plus fréquentés... Le covoiturage peut-être un recours. Pour s'organiser, le bouche à oreille, mais aussi une application comme Sharette, qui met en relation passagers et conducteurs en Île-de-France, moyennant une participation de quelques euros (pour les passagers).

# Trottinette, skate, roller, vélo ou marche à pied

On croise les doigts, entre deux averses, c'est le moment de ressortir son vélo ou sa trottinette. Une solution vertueuse à plus d'un titre. Non-polluante, rapide (de 10 à 15 kilomètres-heure) et bonne pour la santé...

"Sur des distances inférieures à six kilomètres, il est très performant", confirme l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie. Pour les chanceux vivant près de leur lieu de travail, aucun problème ! Les entreprises sont invitées à faire preuve de clémence en cas de retard de leurs employés lundi.


# Rester chez soi bien au chaud

Et puis sinon, ne regrettez pas de devoir rester chez vous ! Selon les prévisions de Météo France, il fera 12 degrés à Paris lundi matin, mais il faut s'attendre à voir de la pluie s'abattre sur l'Île-de-France avant sept heures du matin. Le ciel ne s'éclaircira qu'un peu dans l'après-midi. Donc autant rester bien au chaud, à la maison, si vous en avez la possibilité.

VOIR le reportage
durée de la vidéo: 01 min 43
Transports en commun ou voiture : la cacophonie pour la COP21


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports en commun économie transports cop21 environnement société écologie