La vénérable maison Drouot organise une vente sans enchères d'œuvres de street art

Les tableaux sont exposés jusqu'au 30 septembre à la Maison de ventes Drouot. / © France 3 Paris - Île-de-France
Les tableaux sont exposés jusqu'au 30 septembre à la Maison de ventes Drouot. / © France 3 Paris - Île-de-France

Première à la maison Drouot : elle organise une vente sans enchères. Une vente exceptionnelle car l'illustre hôtel des ventes se consacre cette fois au street art.

Par MT avec AFP

Une maison de ventes aux enchères qui organise une vente sans enchères. Qui plus est, de street art. La plus ancienne maison de ventes aux enchères (créé en 1852), Drouot organise cet événement jusqu'au 30 septembre.

Les chiffres sont impressionnants : 500 œuvres de 90 artistes sont présentées sur trois niveaux. On retrouve des grands noms comme Banksy ou Invader mais aussi des artistes plus confidentiels.
Seules 20 oeuvres seront dispersées aux enchères dimanche en fin d'après-midi, lors de la clôture de l'événement intitulé "District 13 Art Fair" qui réunira 23 galeries et marchands d'art, français et étrangers, dont Itinerrance (Paris), Backside Gallery (Marseille), Avenue des Arts (Los Angeles), Dorothy Circus (Rome et Londres) et Galeria Lira (Chili).

"C'est la première fois que Drouot, institution des ventes publiques en France, fait venir des marchands et galeristes pour vendre directement des œuvres", indique Olivier Lange, directeur général de Drouot.

L'œuvre la plus chère en est une de Banksy. Son prix : 350.000 euros.
 

Sur le même sujet

En 1985, quand Marcel Campion faisait le coup de force aux Tuileries

Les + Lus