VIDEO. À la découverte d'éblouissants artisans parisiens et de leurs ateliers méconnus

Publié le
Écrit par Denis Tanchereau

La capitale héberge de nombreux artisans méconnus. Luthiers, fleuristes ou teinturiers : ils cultivent un savoir-faire de plusieurs siècles.

Ils travaillent pour les des palaces, des clients fortunés ou exigeants. Mais leurs noms sont méconnus du grand public. Dans cette série, Denis Tanchereau et Raphaëlle Duroselle sont allés à la rencontre d'artisans d'exception.

Des façades printanières toute l’année

Partout dans Paris, des façades de brasseries et de restaurants se couvrent de fleurs. Des décors en tissus qui attirent l’œil et les clients. Un artisan fleuriste crée des devantures époustouflantes avec des bouquets de fleurs très colorées peintes à la main. Portrait de Luc Deschamps, artisan fleuriste depuis trois générations.

Portrait de Luc Deschamps, artisan fleuriste depuis trois générations ©France 3 Paris Ile-de-France - D. Tanchereau, R. Duroselle et B. Vidal

Luxueux luminaires style années 1930

En lisière du parc Montsouris, un bel immeuble art déco cache un atelier qui va fêter son centenaire. Là, des maîtres verriers et bronziers réalisent entièrement à la main des lampes d’exception. Des luminaires d’art qui ont éclairés les plus beaux salons des paquebots Normandie et France, qui ornent aujourd’hui le Ritz ou les Nations Unis à Genève, ou qui embellissent les intérieurs de particuliers amoureux de très beaux objets. Visite des ateliers Perzel.

Visite des ateliers Perzel. ©France 3 Paris Ile-de-France - D. Tanchereau, R. Duroselle et G. Potet

Teinturerie d’art à l’ancienne

Né au siècle dernier, au même moment que le magasin Printemps, la teinturerie Pouyanne perpétue un art méconnu : la blanchisserie de luxe. Robes de grands couturiers et souliers haut de gamme sont détachés et nettoyés avec le plus grand soin. Des mains d’or lavent et repassent des pièces d’exception pour une clientèle exigeante et fortunée. Visite chez "Parfait élève de Pouyanne", boulevard Haussmann.

Visite chez "Parfait élève de Pouyanne", boulevard Haussmann ©France 3 Paris Ile-de-France - D. Tanchereau, R. Duroselle et G. Potet

Des violons qui vivront 400 ans

L’art de la fabrication des violons, altos et violoncelles remonte au 17e siècle. Depuis cette époque, les plus belles créations des grands maîtres italiens ont traversé les siècles, comme les célèbres violons Stradivarius. Aujourd’hui ce savoir-faire, empirique, existe toujours. Dans le quartier de la Butte aux cailles, un luthier fabrique entièrement des violons à partir de quelques morceaux de bois, choisis en scierie pour leur sonorité unique. Des instruments qui à leur tour donneront le meilleur d’eux-mêmes… dans 400 ans. Portrait de Sylvain Tournaire, maître luthier.

Portrait de Sylvain Tournaire, maître luthier. ©France 3 Paris Ile-de-France - D. Tanchereau, R. Duroselle et G. Potet
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité