VIDEO. Gryffondor ou Serpentard ? Défendez votre maison à l'exposition Harry Potter

durée de la vidéo : 00h01mn44s
VIDEO. Gryffondor ou Serpentard ? Défendez les couleurs de votre maison à l'exposition Harry Potter ©France 3 PIDF

Le Parc des Expositions s'est transformé en école des sorciers. Les fans de ce monde magique pourront découvrir une cinquantaine d'objets utilisés sur les plateaux de tournage. Une saga devenue un véritable phénomène économique.

Vingt-six ans après la sortie du premier tome d'Harry Potter, la flamme brille toujours. Ouvrez votre livre de potions et immergez-vous dans l'univers du plus célèbre des sorciers. "Vous pouvez venir créer une potion et c'est un défi parce que si vous réussissez, vous gagnez dix points pour votre maison. L'idée c'est d'avoir cet environnement où vous faites quelque chose mais où vous êtes entouré par de véritables objets du tournage comme les costumes du professeur Rogue ou Slughorn. Bref, des personnages du film" explique Tom Zaller, concepteur et producteur de l'exposition. 

Au détour d'un couloir, redécouvrez le Magyar à pointes du quatrième volet ou entraînez-vous pour devenir champion de Quidditch. Vous pourrez également rejouer vos scènes favorites dans ce véritable retour en enfance. Une immersion qui s'adresse aux petits et aux grands 

Enfant ou adulte, certains visiteurs connaissent les films, d'autres ont lu les livres mais tous repartent avec le sourire. 

Plus de 200 000 billets d'entrée à l'exposition ont déjà été vendus, plusieurs week-ends affichent complet jusqu'à octobre, preuve que la magie opère toujours. 

Retrouvez tous nos reportages sur idf.france3.fr

L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Paris Ile-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité