VIDEO. Les nouveaux bouquinistes des quais de Seine

Publié le Mis à jour le
Écrit par Denis Tanchereau, Gilles Bezou et Aude Blacher

Ils sont 18 à rejoindre la liste des bouquinistes cette année. Un des plus vieux métiers de Paris qui continue de séduire. Plus de 70 candidats avaient postulé.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

La philosophie, les traités de sciences humaines, les guides de voyage et les ouvrages de navigation... Une passion d'enfant pour Rachid Bouanou qui l'a mené il y a trois mois sur les quais de la Seine, au 48 quai de l'Hotel de Ville précisément. Une reconversion pour cet homme qui a décidé de changer de vie à 35 ans. "Avant, j'étais mécanicien-marin et je travaillais sur les bateaux de pêche notamment. Il y a deux ans, j'ai décidé de quitter la Bretagne. J'ai gagné Paris et je me suis dit, 'pourquoi ne pas rester sur les quais ?'"

Rachid Bouanou fait partie des 18 nouveaux bouquinistes qui se sont installés cette année sur les bords de Seine. Il a répondu à un appel à candidature de la mairie de Paris en novembre 2021. Et a été sélectionné parmi plus de 70 postulants à l'issue d'une réunion de la commission en mars. Un renouvellement nécessaire car près de 40% des 230 bouquinistes parisiens ont plus de 65 ans. 80 % ont plus de 50 ans. Avec les manifestations des gilets jaunes, la crise du Covid et l'absence de touristes, certaines boîtes vertes étaient devenues vacantes. Jérôme Callais, président de l'association culturelle des bouquinistes, et lui même libraire sur les quais depuis près de 30 ans a participé à cette commission. "Moi, c'est ce que je dis aux nouveaux nommés. C'est un privilège, un honneur d'être bouquiniste. Il y a très peu d'élus. Il faut en être conscient, en être fier. Nous sommes un peu des ambassadeurs de la culture française pour des millions de touristes qui passent chaque année sur les quais."

durée de la vidéo : 02min 03
Les bouquinistes ©France3 PIDF

Un métier vieux de 450 ans

Une responsabilité dont a conscience Rachid Bouanou, installé pour 5 ans renouvelables. Et qui a déjà sa clientèle d'habitués. "On ne cherche pas quelque chose de précis ou on peut chercher mais on ne trouvera pas forcément. On prendra autre chose, raconte ce lecteur. Je viens de trouver un livre dont j'ignorais même l'existence. Donc j'aime les bouquinistes." Un engouement partagé par cette touriste américaine qui ne pouvait pas quitter Paris sans aller jeter un œil sur cette institution connue dans le monde entier. "Avant de venir, je m'étais renseignée en regardant des magazines, des guides. C'est pour cela que je voulais me balader par ici. Pour moi tous ces livres, c'est magnifique, j'adore." 

Bouquiniste, un métier passionnant et humain exclusivement parisien, créé grâce à un arrêt royal en 1577, sans taxe et sans loyer, et qui pourrait bien à l'avenir être inscrit au patrimoine culturel immatériel de l'Unesco.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité