Viol à Courbevoie : un nouveau rassemblement prévu pour lutter contre l'antisémitisme

SOS Racisme, le MRAP, la Fondation des femmes... Plusieurs associations appellent à un rassemblement ce vendredi à Paris pour dénoncer l'antisémitisme. Une manifestation après le viol et les violences dénoncés par une jeune fille juive de 12 ans à Courbevoie dans les Hauts-de-Seine.

"Les discours de haine envers les Juif.ves autorisent ces passages à l'acte", déclare SOS Racisme dans un communiqué publié jeudi. "Nous appelons toutes les femmes et tous les hommes à s'insurger dans l'union contre cet acte antisémite particulièrement sordide", poursuit l'association qui souligne l'augmentation des actes "motivés par la haine des Juif.ves".

Hausse des faits antisémites

Selon les chiffres du gouvernement, les actes antisémites ont flambé en France au premier trimestre 2024, avec "366 faits antisémites" recensés entre janvier et mars, en hausse de 300% par rapport aux trois premiers mois de l'année 2023.

Avec plusieurs associations comme la Fondation des Femmes, Les Guerrières de la paix, la Ligue des droits de l'homme, le MRAP ou encore Osez le féminisme, appellent à un rassemblement ce vendredi à 18 heures 30 place de la République à Paris.

Organisé mercredi soir à l'appel du collectif Nous Vivrons, un premier rassemblement contre l'antisémitisme a réuni des centaines de personnes à Paris, dont le ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti, des élus, le président du Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France) Yonathan Arfi ou encore l'imam de Drancy Hassen Chalghoumi.

Menaces de mort, injures et violences à caractère antisémite

 
Après les faits dénoncés à Courbevoie par la jeune fille, deux adolescents de 13 ans ont été mis en examen et écroués mardi pour viol en réunion, menaces de mort, injures et violences à caractère antisémite.

A lire aussi : Deux adolescents mis en examen et écroués pour viol et violences antisémites sur une adolescente à Courbevoie 

Un troisième suspect, âgé de 12 ans, a été placé sous le statut de témoin assisté pour viol, mis en examen pour les autres infractions visées par l'enquête et fait l'objet d'une mesure éducative provisoire, selon le parquet de Nanterre.

A noter qu'un rassemblement est également organsié ce jeudi soir.



L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Paris Ile-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité