• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Viol présumé au 36 quai des Orfèvres : “c’était la pire erreur de ma vie”, raconte Emily S. au procès

Deux policiers sont jugés pour le viol d'une touriste canadienne en 2014. / © Bertrand GUAY / AFP
Deux policiers sont jugés pour le viol d'une touriste canadienne en 2014. / © Bertrand GUAY / AFP

Le procès de deux policiers accusés du viol d'une touriste canadienne au 36 quai des Orfèvres avril 2014 s'est ouvert lundi 14 janvier devant les assises de Paris. Ce mercredi 16 janvier, Emily S. racontait sa version des faits.

Par MT/AFP

La cour d'assises a trois semaines, jusqu'au 1er février, pour comprendre précisément ce qu'il s'est passé dans la nuit du 22 au 23 avril 2014. La touriste, Emily S., et les policiers se sont rencontrés dans un pub irlandais, face au siège de la PJ.
Bière, whisky : l'alcool a coulé à flots et l'ambiance était au flirt. Peu après minuit, la Canadienne, très fortement alcoolisée, et des policiers de la BRI (Brigade de recherche et d'intervention), un service d'élite, se rendaient au "36", pour une visite nocturne des célèbres locaux.

Mais sur l'heure et demie passée dans les locaux de la police, les versions divergent totalement. La Canadienne, aujourd'hui âgée de 39 ans, est ressortie vers 2h, sans ses collants, en larmes, en état de choc.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

A Paris, des habitants sont formés pour éradiquer la présence de rats

Les + Lus