Plainte pour viol : la femme aurait tout inventé

Versailles (Yvelines) / © France 3
Versailles (Yvelines) / © France 3

La jeune femme avait déposé plainte pour viol dans un train à Versailles. L'agression serait en fait imaginaire. 

Par Valentine Ponsy

C'est l'’enquête de la brigade des réseaux ferrés d’Ile-de-France qui a permis de faire toute la lumière sur les déclarations de la jeune femme de 19 ans.
Celle-ci avait déclaré s’être assoupie vers 6 heures du matin dans le train entre La Défense (Hauts-de-Seine) et la gare Versailles Rive Droite. Elle avait affirmé avoir été abordée par trois inconnus avant d'être violée.

A l'issue de sa garde à vue mardi pour "dénonciation d'un crime imaginaire", le parquet de Versailles a convoqué la jeune femme le 17 février dans le cadre d'une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité, le "plaider-coupable à la française".

A lire aussi

Sur le même sujet

Le Blob fait sensation au Zoo de Paris

Les + Lus