• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Première prise du mercato : le gardien allemand Kevin Trapp signe pour 5 ans avec le PSG

© Patrik Stollarz/AFP Photos
© Patrik Stollarz/AFP Photos

Le PSG a annoncé, ce mercredi 8 juillet, la signature pour 5 ans du gardien allemand Kevin Trapp (ex-Francfort), première recrue estivale du club parisien en attendant d'autres recrues probables, à présent qu'il est libéré des contraintes du "fair-play financier".

Par Christian Meyze

La presse allemande parle d'une transaction qui se situerait entre 8 et 10 millions d'euros pour l'acquisition du portier de Frankfort, considéré comme un
grand espoir outre-Rhin. Mais le PSG n'a pour l'instant donné aucun élément sur l'opération.

Sachant que le salaire annuel de Kevin Trapp tourne autour de 5 millions d'euros, supérieur à celui de Salvatore Sirigu, le gardien titulaire du PSG la saison passée, il est difficile de croire que les dirigeants parisiens misent autant sur l'Allemand pour être un gardien numéro deux. Se pose donc, désormais, la question de l'avenir de Sirigu à Paris, alors qu'il est sous contrat jusqu'en 2018.
Sur cette question, le président du club, Nasser Al-Khelaifi, s'est exprimé sur le site internet du PSG: "Si nous souhaitons nous battre pour une place au sommet du football européen, nous nous devons de posséder plus d'un joueur fort à chaque poste-clé. Salvatore est conscient de ce contexte".

Kevin Trapp a rejoint ses nouveaux coéquipiers en Autriche pour un stage jusqu'à dimanche 12 juillet.

Ce recrutement devrait être suivi d'autres acquisitions autrement "plus ronflantes" à présent que l'UEFA a retiré à Paris sa limitation d'achats à 60 millions d'euros. L'ailier argentin Angel Di Maria est notamment convoité par le PSG.

Par ailleurs, le départ du milieu de terrain Yohan Cabaye, arrivé en janvier 2014, semble être imminent pour le Crystal Palace, club du sud londonien. Un départ qui ressemble à une libération et un nouveau départ pour Cabaye, qui, malgré ses efforts, n'a jamais réussi, au sein du club parisien, à montrer vraiment de quoi il est capable. Au point que certains ont vu dans ces 18 mois passés au PSG une sorte de dégringolade du milieu de terrain, en concurrence avec un Verratti étincelant. Souhaitons lui de retrouver le niveau qu'il avait lorsque le PSG l'avait arraché à Newcastle. Il était alors convoité par Arsenal.

Sur le même sujet

40ème édition de la Journée des oubliés des vacances organisée par le Secours populaire

Les + Lus