• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

PSG-Malmö : les Parisiens condamnés à la victoire

© DR
© DR

Ce soir le PSG affronte les Suédois de Malmö au Parc des Princes. Pour ce premier match de la Ligue des champions, les Parisiens n'ont pas droit à l'erreur.

Par VP avec AFP

Le Paris SG entame en douceur sa campagne européenne, plus que jamais son plus grand défi cette saison, mardi (20 heures 45) au Parc des Princes face à Malmö, modeste club suédois où tout a commencé pour Zlatan Ibrahimovic.

Zlatan face au club de ses débuts

Mardi soir, tous les regards seront tournés vers Zlatan. Le Suédois est né à Malmö en octobre 1981. Il a grandi en périphérie, à Rosengard. Il y a débuté le football à l'âge de six ans dans des équipes locales, avant d'intégrer le Malmö FF en 1996, à 15 ans, avant d'y découvrir la première division suédoise - l'Allsvenskan - en 1999. Suivi par Arsène Wenger du côté d'Arsenal, Ibrahimovic rejoindra Amsterdam et l'Ajax en 2001. Après 40 rencontres de championnat et 16 buts pour le club de « sa » ville.

Sur le site du club, Zlatan livre ses impressions sur ce retour aux sources : « Cela représente beaucoup de choses pour moi. Malmö est le club où j’ai débuté. J’y ai beaucoup de souvenirs, même si je n’ai pas remporté de trophée avec le club. Je suis originaire de la ville, j'y ai grandi. Avoir la possibilité de jouer contre eux en Champions League… il n’y a rien de plus beau ! J’ai réalisé beaucoup de choses durant ma carrière, et cela va également être un grand moment. Je suis très heureux, et impatient de jouer ce match. Je suis également très heureux pour Malmö, tout d’abord parce que le club dispute la Champions League, et ensuite car j’ai la possibilité de revenir et de jouer chez moi, dans ma ville, contre mon ancien club. Cela va être un moment fantastique. Mais mardi, nous jouerons à domicile. Il faudra donc attendre encore un peu avant mon retour. »

Kevin Trapp au révélateur

Malmö, issu du deuxième tour de qualification après avoir notamment renversé Salzbourg et le Celtic Glasgow, n'a pas de quoi faire trembler le PSG dans son antre. "On est favori face à Malmö, mais il faudra le montrer sur le terrain. Il faudra être à 100-120 % pour battre cette équipe", a estimé Laurent Blanc.

Et pour l'occasion le nouveau gardien parisien, Kevin Trapp devra se ressaisir après s'être mis seul en difficulté face à Bordeaux. Car l'ombre d'un doute plane déjà sur sa supériorité présumée par rapport à l'ancien titulaire du poste Salvatore Sirigu, à qui il était notamment reproché de ne pas être assez décisif dans les grands rendez-vous.

Sur le même sujet

Essonne – Une salle de sport pas comme les autres : elle est réservée aux chiens

Les + Lus