• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Qatar : les maillots du PSG ne seront pas victimes de la crise diplomatique avec Dubaï

L'Uruguayen Edinson Cavani, joueur du PSG, en 2016. / © IAN KINGTON / IKIMAGES / AFP
L'Uruguayen Edinson Cavani, joueur du PSG, en 2016. / © IAN KINGTON / IKIMAGES / AFP

Emirates, la compagnie aérienne de Dubaï, a annoncé qu'elle restait sponsor du Paris Saint-Germain... Et ce, malgré la crise diplomatique qui oppose actuellement le Qatar à ses voisins du Golfe, dont les Emirats arabes unis.

Par France 3 Paris IDF/ET

Le contrat court jusqu'en 2022, et ne devrait pas subir les conséquences de la crise diplomatique opposant le Qatar à ses voisins du Golfe. Emirates, la compagnie aérienne de Dubaï, l'un des Emirats arabes unis, a indiqué qu'elle restait le sponsor du Paris Saint-Germain. Pas question donc que Qatar Airways, la rivale qatarienne, prennent sa place.

"Emirates a un contrat de sponsor avec le club de football français du PSG jusqu'en 2019", a déclaré un porte-parole de la compagnie aérienne, qui ne "ne voit aucune raison" de résilier ce contrat, dont le montant reste confidentiel.

Neymar, un "super coup de com"

Pourtant, depuis le 5 juin dernier, rien ne va plus entre le Qatar, propriétaire indirect du club de la capitale, via son fonds souverain et Qatar Sport Investments, et ses voisins du Golfe. Les Emirats arabes unis, l'Arabie saoudite, Bahreïn et l'Egypte ont rompu leurs relations avec l'émirat. Ces Etats accusent le Qatar de soutenir le "terrorisme", et de ne pas prendre suffisamment de distance avec l'Iran.
Depuis, la star brésilienne Neymar a été débauchée du FC Barcelone par le PSG pour la somme record de 222 millions d'euros. Un "super coup de com" du Qatar et un pied de nez à ses adversaires arabes, selon certains experts.



A lire aussi

Sur le même sujet

Le restaurant Corleone suscite l'indignation

Les + Lus