Quand Jean-Pierre Coffe célébrait la charcuterie sur le plateau du journal

Jean-Pierre Coffe, décédé à l'âge de 78 ans, s'était illustré par ses coups de gueule contre la malbouffe, mais aussi par sa défense des métiers de bouche. Invité du journal de France 3 Paris Île-de-France, il défendait toujours avec passion les métiers de la gastronomie...

Comment ne pas défendre le beau métier de charcutier ? En trois minutes d'antenne, Jean-Pierre Coffe aurait su convaincre l'audience la plus hostile, tant le personnage était avant tout passionné. S'il était bien connu pour ses coups de gueule contre la malbouffe et ses célèbres "C'est d'la m... !", il savait aussi célébrer avec emphase le savoir-faire gastronomique tricolore.

Rien qu'un exemple : invité, comme à de nombreuses reprises sur le plateau de France 3 Paris Île-de-France, on a pu le voir saluer la qualité de la charcuterie française ! C'était en juin 2013, au Châlet des îles. En compagnie de Joël Mauvigney, président de la confédération nationale des charcutiers-traiteurs, Jean-Pierre Coffe était alors interviewé par Marianne Théoleyre, en tant que parrain de la semaine de la charcuterie.

Un saucisson à l'ail "qui pue pas l'ail !"

"Revenir à de la tradition actuellement, c'est de l'innovation", affirmait-il alors en saluant le travail réalisé par les professionnels de la charcuterie. "On a oublié les traditions", déplorait-il, en s'appuyant sur l'exemple... du saucisson à l'ail ! "On est en train de foutre du poivre partout !" Bref, un vrai scandale ! "C'est ça la vérité : revenir à l'authentique et au produit", concluait alors Jean-Pierre Coffe.

VOIR l'extrait du JT Paris Île-de-France du 17 juin 2013, avec Marlène Blin et Marianne Théoleyre
Jean-Pierre Coffe s'était illustré par ses coups de gueule contre la malbouffe, mais aussi par sa défense des métiers de bouche. Invité du journal de France 3 Paris Île-de-France, à de nombreuses reprises, il défendait toujours avec beaucoup de passion les métiers liés à la gastronomie...