Ronan, 29 ans, victime du terrorisme : “C'était un garçon d’une grande générosité”

Un bouquet de fleurs déposé devant la porte de Ronan Gosnet, victime de l'attaque au couteau, samedi, dans le quartier d'Opéra, à Paris. / © France 3 Paris IDF
Un bouquet de fleurs déposé devant la porte de Ronan Gosnet, victime de l'attaque au couteau, samedi, dans le quartier d'Opéra, à Paris. / © France 3 Paris IDF

A 29 ans, Ronan Gosnet a été tué samedi soir, dans une rue du deuxième arrondissement, lors de l'attaque au couteau dans le quartier de l'Opéra, à Paris. Ses voisins rendent hommage au jeune homme, "un garçon d'une grande générosité".

Par France 3 Paris IDF/ET

Un simple mot affiché près des boîtes aux lettres pour annoncer la terrible nouvelle : "Nous venons d'apprendre que la victime (...) n'est autre que notre voisin Ronan Gosnet, habitant au 5ème étage." Dans l'immeuble du 13ème arrondissement où vivait Ronan, c'est le choc. Le jeune homme de 29 ans est décédé samedi soir, lors de l'attaque au couteau, dans les rues du deuxième arrondissement de Paris. Revendiqué par le groupe Etat islamique, l'attentat a également fait quatre blessés, tous hors de danger.

"Ronan habitait ici depuis une dizaine d’années. C'était un garçon d’une grande générosité", raconte Pierre, l'un des habitants de l'immeuble qui connaissait sans doute le mieux le jeune homme, originaire du Mans, dans la Sarthe.
"Nous nous sommes occupés ensemble de Michel, un habitant de l’immeuble atteint d’une longue maladie. Ronan était quelqu’un de fiable à qui on pouvait faire confiance."

Ronan, mort sous les coups de Khamzat Azimov
Les voisins du jeune homme se souviennent et tiennent à lui rendre hommage.


"Discret, toujours jovial"

Le jeune homme était connu et apprécié dans le quartier. Il fréquentait particulièrement un restaurant du quartier. Erik Gouenard, restaurateur, garde un souvenir de Ronan : "C'est un garçon empathique, discret, mais toujours jovial."

"Je ne savais pas grand-chose de sa vie, il était très discret, très respectueux et très agréable", confie-t-il.

A lire aussi

Sur le même sujet

Des robots et des hommes : le nouveau centre Amazon à Brétigny

Les + Lus