• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Salon de l'agriculture : Notre jeu “quel animal je suis ?”

On croit les connaître sur le bout du doigt et pourtant. En gros plan, c’est beaucoup moins simple reconnaître les animaux de chez nous ou d'ailleurs. Essayer quand même, c’est gagner. 

Par Frédérique-Marie Lamouret

Vous avez décidé de venir au salon de l'agriculture et vous préparez votre visite ? Vous êtes trop loin de Paris, ou désirez rester au chaud ? Qu'à cela ne tienne voici un moyen imparable de revoir ou de découvrir les animaux du SIA et de tester vos connaissances.


Ils sont nombreux

Le nombre de races et de sujets donne le tournis. A tout seigneur tout honneur, les chiens. C'est la catégorie la plus représentée dans cette édition 2018 du Salon international de l’Agriculture. Pensez donc, 442 races différentes. Rien que le teckel, le néophyte imagine que c’est simple. Pas du tout : il y en a 16 catégories. En tout ce sont 951 canidés qui fouleront les moquettes du parc expo du salon Porte de Versailles.

Côté cochon ce n’est pas mal non plus : 96 porcs et 10 races. Chez les chevaux de trait et les ânes, qui au départ sont des animaux de travail en plus d’être de vrais « chiens de garde », on compte 184 sujets et 36 races.
Il y a aussi les chèvres, avec 106 paires de cornes et 14 races. Les moutons qui sont traditionnellement les vedettes les plus attractives de la dizaine, sont également très nombreux : 1180 en tout qui représentent 54 races.
Enfin, les stars : les vaches et les taureaux avec 1147 inscrits au concours et 59 races.

Côté animaux exotiques, vous ne serez pas en peine non plus. Avec des rencontres étonnantes…
Entre des poules qui ne fréquentent pas ou rarement nos basses-cours, des lapins de rêve et des pigeons à la parure atypique… vous découvrirez aussi les dromadaires après les lamas, invités il y a deux ans.
 


Les dromadaires, vous connaissez ?

Les camélidés, comprenez les chameaux et dromadaires, sont invités d'honneur de cette édition 2018. Les idées reçues ne manquent pas sur cet animal qui attire bien des visiteurs. Super résistants, ils intéressent aussi les scientifiques. Bref, les 3 choses qu'il faut savoir sur le bestiau.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

La Marne en chansons

Les + Lus